Dani Alves : « Il devrait prendre sa retraite aujourd’hui » au Mexique

Ce mercredi, Dani Alves a entamé une nouvelle étape et a fait ses débuts en Liga MX. Il a marqué une passe décisive pour ses Pumas UNAM lors du match nul 1-1 contre Mazatlan, mais cela ne l’a pas empêché de s’attirer quelques détracteurs. Un journaliste mexicain a critiqué la performance de l’équipe entraînée par Andres Lillini et, en plus, a critiqué le défenseur latéral brésilien.

Alves a débuté en tant que milieu de terrain droit dans une formation 4-3-3 avec une ligne d’attaque 100% argentine composée de Eduardo Salvio, Juan Ignacio Dinenno y Gustavo Del Prete. Le Brésilien a joué avec la marque de fabrique de son style pour ses débuts. Il demandait constamment le ballon et faisait jouer ses coéquipiers, notamment Toto, avec qui il s’entendait très bien.

Il a fait ses débuts et a été très participatif (REUTERS/Henry Romero).

Il a fait ses débuts et a été participatif. (REUTERS/Henry Romero)

Partageant le flanc droit, l’ancien Barcelonais cherchait constamment l’ancien joueur de Boca, qui tentait de déséquilibrer sur ce flanc et de générer du danger. Cependant, l’Argentin a tenté quelques dribbles infructueux et a adressé plusieurs centres à Dinenno qui n’ont pas abouti. Malgré tout, tous deux ont montré une compréhension qui, si elle est huilée dans les prochains matchs, pourrait être la clé pour les Pumas.

A 15 minutes de la fin du match, ce but a obligé les Pumas à se réactiver rapidement pour aller chercher l’égalisation. Mais ils ont eu du mal à entrer dans la surface, car les Cañoneros étaient bien dans la surface. Jusqu’à la 89e minute, où un corner a été accordé au Brésilien. Le ballon était bien dosé et bien envoyé, il le mettait sur la tête de l’Argentin Nicolás Freire, qui marquait l’égalisation et courait remercier Alves.

Certains ont critiqué ses débuts (REUTERS/Henry Romero).

Certains ont critiqué son entrée en scène. (REUTERS/Henry Romero)

Le match se termine et les applaudissements pleuvent pour le Brésilien, qui fait également bouger la foule à chaque fois qu’il touche le ballon. Un excellent début pour l’homme de 39 ans. Bien qu’il semble que ses débuts n’aient pas été bien accueillis par l’ensemble du public mexicain…..

ENTRETIEN D’APRÈS-MATCH

« Le match a été un peu difficile en raison des circonstances, mais petit à petit, nous apprenons à connaître nos coéquipiers et à comprendre comment ils jouent. Nous avons eu du mal à marquer et sur le seul match qu’ils ont eu, ils ont marqué contre nous. Nous avons peut-être manqué d’un peu plus de précision dans notre finition et dans notre dernière passe. Mais nous devons continuer à ajouter et à nous battre pour l’équipe et les gens qui viennent ici pour nous soutenir », a déclaré le Brésilien après le match.

Et pour conclure, il a expliqué comment il voyait ses nouveaux coéquipiers : « L’équipe a une bonne assise. Nous avons besoin d’un peu plus de solidité, de ne pas jouer autant en transition et à partir de là, nous devons commencer à gagner. C’est une équipe jeune, mais qui a beaucoup de courage et beaucoup d’envie de faire des choses dans ce championnat ».

ILS ONT DÉTRUIT DANI

Le journaliste Álvaro MoralesAlvaro Morales d’ESPN, détracteur notoire des Pumas, a profité des débuts de Dani Alves pour critiquer l’équipe et, par la même occasion, s’en prendre au Brésilien, l’appelant à raccrocher les crampons.

Lire aussi:  Il a été libéré par Millonarios et pourrait rejoindre l'Atlético Nacional.

« Dani Alves devrait prendre sa retraite aujourd’hui. Et sera suivi par Dinenno, Lillini, Velarde, Salvio et Del Prete….. Une honte. Faire partie d’une équipe sans mystique ni esprit de compétition ».Le communicateur a écrit sur son compte Twitter. Il a ajouté :  » Et le triomphe des pumas ? Et le grand match de Dani Alves ? Et celle de Salvio ? Hahahahahaha. Et ils leur ont donné leur égalisation, le genre que les cachuncitos célèbrent. Hahahahaha ».

AVAIT CRITIQUÉ SA SIGNATURE

« Dani Alves, à 80 ans, ne sera pas assez bon pour gagner le titre. Désolé, les petits gars ».a été le premier de ses messages qui a suscité la controverse parmi ses plus de 500 000 adeptes. Plus tard, il a insisté : « Dani Alves n’est plus un joueur de haut niveau. Sinon, il serait encore à Barcelone ».. Étonnamment, plusieurs réponses ont soutenu sa position, tandis que d’autres s’y sont opposées.

Related articles

Share article

Derniers articles