Messi et le premier match d’une nouvelle ère

Le PSG s’est échauffé vendredi dernier. Il s’agissait d’un match amical informel sur leur terrain d’entraînement avec une victoire 2-0 contre Quevilly (Ligue 2). Lionel Messi a joué 45 minutes et a obtenu un penalty qu’il a permis à Sergio Ramos de tirer. Mais au-delà de ce test, ce mercredi sera le premier match de la saison. sa formidable tournée au Japon. Sur leur terrain, où l’entraînement a fait salle comble avec 15 000 spectateurs, ils affronteront le club local Kawasaki Frontale (7h30, ESPN).

Messi souriant avec Neymar au Japon (AP Photo/Eugene Hoshiko)

Messi sourit avec Neymar au Japon. (AP Photo/Eugene Hoshiko)

Là-bas, contre les doubles champions japonais, l’équipe désormais entraînée par Christophe Galtier cherchera à commencer à faire de bonnes connexions. Et quel meilleur moyen de le faire que de mettre tout le corps en jeu : le trident Messi-Mbappé-Neymar. Le nouvel entraîneur a la chance de faire ce que Mauricio Pochettino n’a pas pu faire la saison dernière, à savoir préparer avec les trois ensemble. En fait, au total en 2020/21, ensemble sur le terrain, ils n’ont pu participer qu’à 20 matchs sur 46 depuis que Leo est arrivé en France et quand ils se sont le mieux connectés, c’est quand l’élimination en Ligue des Champions avait déjà eu lieu.

Lire aussi:  "Les États-Unis ont progressé, mais le Mexique reste le numéro un".

Par conséquent, il est possible pour le MNM d’ajouter des tirs supplémentaires. D’autant plus qu’il y avait eu des doutes sur sa continuité quand Mbappé était proche de partir au Real Madrid mais renouvelé et parce que Neymar est vu par la direction comme un cycle achevé Au-delà de ça, une des premières demandes de Galtier et même en public était que le Brésilien reste à coup sûr.

Messi au Japon (Photo de TOSHIFUMI KITAMURA et Toshifumi KITAMURA / AFP)

Messi au Japon (Photo de TOSHIFUMI KITAMURA et Toshifumi KITAMURA / AFP)

Et pour s’entraîner en vue du début de la Ligue 1 (6/8 contre Clermont), le coach utilisera la formation à trois qu’il veut imposer. Marquinhos, un Sergio Ramos en pleine forme et (pour l’instant) Kimpembé, mais avec le désir de faire venir Milan Skriniar (l’Inter demande 70 000 000). Avec Paredes et Icardi doivent gagner du terrain. Depuis le banc, le PSG veut commencer à peaufiner la machine. Et ils montent sur le trident.

Le nouveau maillot du PSG avec Messi

Messi au Japon

Related articles

Share article

Derniers articles

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

Les Ukrainiens réfugiés ont plus de possibilités d’ouvrir des comptes bancaires ici | Economie

Les réfugiés ukrainiens aux Pays-Bas auront plus de possibilités de demander un compte courant. Les banques accepteront à partir de lundi les documents qu'elles...
Lire aussi:  "Les États-Unis ont progressé, mais le Mexique reste le numéro un".