Il sera définitivement interdit de faire la fête dans un Airbnb.

Airbnb interdit définitivement de faire la fête dans une maison louée via la plateforme. Une telle interdiction a été introduite pendant la crise du corona, en tant que mesure visant à empêcher la propagation du virus.

Selon Airbnb, le nombre de signalements de fêtes a presque diminué de moitié depuis l’entrée en vigueur de l’interdiction en août 2020. Aux Pays-Bas, c’est environ un tiers de moins. La société annonce maintenant au début de la saison d’été que la politique sera poursuivie.

L’année dernière, plus de 6 600 invités et prestataires ont été suspendus pour avoir enfreint les règles interdisant les fêtes.

Lire aussi:  Le prix du gaz augmente de plus d'un quart en une semaine

Même avant la crise de Corona, Airbnb s’est resserré. Les hôtes n’étaient plus autorisés à proposer des « maisons de fête » sur le site. Les emplacements qui causaient beaucoup de nuisances dans le voisinage ont également été supprimés.

La limite de location d’une maison à un maximum de 16 personnes, également fixée pendant la pandémie, a été abandonnée.

Related articles

Share article

Derniers articles

Lire aussi:  Le sabotage montre la vulnérabilité du système énergétique : "Un signal d'alarme pour toute l'Europe".