Éteindre les lumières plus tôt et baisser le chauffage dans les bâtiments du gouvernement belge

La Belgique introduit une série de mesures pour faire face à la forte hausse des prix de l’énergie. Le pays veut réduire considérablement la consommation d’énergie dans les bâtiments publics. En outre, le pays souhaite taxer les bénéfices excédentaires des entreprises du secteur de l’énergie telles qu’Engie et TotalEnergies.

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a notamment indiqué que le chauffage des bâtiments publics sera réduit à 19 degrés Celsius. L’utilisation de la climatisation sera également réduite. Les lumières des bureaux et des monuments seront éteintes entre 19 heures et 6 heures du matin.

« Si chaque citoyen économise l’énergie quand c’est possible, son portefeuille en profitera, mais les prix baisseront aussi », a déclaré M. De Croo lors d’une conférence de presse.

Le gouvernement souhaite également s’asseoir avec les magasins et autres entreprises pour discuter de la manière dont ils peuvent réduire leur consommation d’énergie. Des discussions sont en cours avec les banques au sujet d’un système destiné aux clients qui ont des difficultés à payer leurs hypothèques.

Lire aussi:  L'approvisionnement en pétrole russe de l'Europe centrale est interrompu en raison des sanctions.

Les Belges peuvent également bénéficier plus longtemps du taux réduit de TVA de 6 % pour le gaz et l’électricité. Le dispositif destiné aux personnes démunies, pour lesquelles un tarif énergétique spécial s’applique, sera également étendu. Le droit d’accise réduit sur le carburant sera également maintenu pour le moment.

En outre, une proposition visant à taxer les bénéfices excédentaires des entreprises du secteur de l’énergie doit être présentée le mois prochain. La Belgique tire déjà environ 800 millions d’euros d’une taxe sur l’énergie nucléaire. Ce règlement devrait également s’appliquer aux autres entreprises du secteur de l’énergie.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie à la fin du mois de février a contraint la Belgique à reconsidérer son projet de dépendre davantage du gaz naturel. Le projet d’élimination totale de l’énergie nucléaire d’ici 2025 est également abandonné pour le moment.

Related articles

Share article

Derniers articles

Lidl perd la querelle du lapin de Pâques face à Lindt et doit détruire ses actions | Economie

La chaîne de supermarchés allemande Lidl n'est plus autorisée à vendre des lapins de Pâques en chocolat ressemblant à l'emblématique lapin de Pâques du...

L’Office européen de lutte antifraude enquête sur les activités de lobbying de Neelie Kroes | Economie

L'Office européen de lutte antifraude (OLAF) va enquêter sur les activités de lobbying de l'ancienne commissaire européenne Neelie Kroes. C'est ce que rapporte le...

Plus de sacs plastiques jetables en vente à Kruidvat et Trekpleister | Economie

Les pharmacies Trekpleister et Kruidvat cesseront de vendre des sacs en plastique jetables à partir de la semaine prochaine. Les clients qui ne portent...

L’inflation en Allemagne et en Belgique à un niveau très élevé | Economie

L'Allemagne et la Belgique connaissent également une hausse de l'inflation. Chez nos voisins de l'Est, l'inflation a atteint 10 % en glissement annuel ce...
Lire aussi:  Shell profite à nouveau des prix élevés du pétrole et du gaz