Benzema, un verrou pour le Ballon d’Or

La question, lorsqu’on parle du prochain Ballon d’Or, n’est pas de savoir qui va le remporter, mais qui pourrait le lui ravir. Karim Benzema. L’attaquant français, lors de la saison qui vient de s’achever, a fait tout ce qu’il méritait pour remporter ce prix. Buteur de la Ligue espagnole et de la Ligue des champions, il a été décisif dans les deux tournois pour la consécration du Real Madrid. Que devrait-il faire d’autre ?

Les chances que quelqu’un d’autre remporte le prix que le magazine français France Football décerne année après année semblent nulles. C’est encore plus vrai dans cette édition, où une modification substantielle a été apportée : la cérémonie de remise des prix aura lieu le 17 octobre. En d’autres termes, il n’inclura pas ce qui se passe lors de la Coupe du monde au Qatar, qui débute le 21 novembre. Il sera donc tenu compte de ce que chaque candidat a fait jusqu’en septembre.

Benzema, clé pour Madrid.

Benzema, clé pour Madrid.

La fin d’une époque

Y Il est fort probable que la liste finale des nominés pour le Ballon d’Or ne comprenne pas les noms de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Une nouveauté et, aussi, une évidente fin de cycle ou un changement d’époque. Leo et CR7 ont été les dominateurs presque absolus de ce prix au cours des 15 dernières années. A l’exception du Ballon d’Or attribué à Luka Modric en 2018 (vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid et finaliste de la Coupe du monde en Russie avec l’équipe nationale croate) et de l’édition 2020 qui n’a pas été attribuée en raison de la pandémie, de 2008 à aujourd’hui, l’un des deux l’a toujours emporté. Messià sept reprises. Christian à cinq reprises.

La valeur de ce que l’Argentin et le Portugais ont fait dans leurs carrières respectives est telle que la dernière fois qu’aucun d’entre eux n’a été dans le trio final, c’était en 2006. Cette fois, c’est l’Italien Fabio Cannavaro qui a remporté le prix après sa grande Coupe du monde avec l’Italie. En 2007, les deux sont apparus, mais c’est le troisième en lice qui l’a emporté : Kaká.

Qui pourrait se battre, par derrière, pour le Ballon d’Or de Benzema ? D’un côté, un de ses coéquipiers apparaît : Thibaut Courtois. Considéré comme le meilleur gardien de but du monde, il a réalisé une performance inoubliable lors de la récente finale de la Ligue des champions contre Liverpool. Après cela, les noms des Kylian Mbappéqui a fait une grande saison au PSG, et Robert Lewandowskiune fois de plus décisif au Bayern Munich. En principe, ce serait une surprise si l’un des trois devait ravir le prix au Français.

Lire aussi:  Entre Xavi et Lewandowski, Barcelone renaît et le Camp Nou commence à se remplir.

Related articles

Share article

Derniers articles

Lire aussi:  Le gouvernement congolais doit verser 600 000 dollars à Hector Cúper