Messahel reçoit une délégation libyenne représentant des responsables politiques et des parlementaires

Messahel reçoit une délégation libyenne représentant des responsables politiques et des parlementaires

ALGER – Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a reçu dimanche à Alger, une délégation libyenne représentant des personnalités nationales, des responsables politiques et des parlementaires, tous membres du dialogue inter-libyen, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

La visite de la délégation libyenne en Algérie “s’inscrit dans le cadre de la poursuite des consultations que mène l’Algérie avec l’ensemble des acteurs présents sur la scène politique libyenne avec pour objectif de rapprocher davantage les positions des parties libyennes”, a souligné la même source.

La rencontre “a porté essentiellement sur les voies et moyens à même de permettre la consolidation de la dynamique de règlement de la crise libyenne, l’unique alternative capable de préserver l’unité et l’intégrité territoriale de la Libye et de la cohésion de son peuple et tendant à favoriser la réconciliation nationale”.

A cette occasion, les membres de la délégation libyenne “ont fait une présentation sur les réalités de la situation politique qui prévaut en Libye” et ont, à ce titre, “mis en relief les derniers développements survenus dans le pays et notamment à Tripoli, en soulignant l’importance et l’urgence de la résolution de la crise pour rompre l’impasse actuelle”, précise-t-on.

Pour sa part, M. Messahel “a rappelé l’engagement de l’Algérie en faveur de la stabilité de la Libye et fait part de son regret que les affrontements ayant récemment affecté la capitale Tripoli ne contribuent aucunement à l’objectif d’apaisement nécessaire au rétablissement de la paix et de la sécurité du pays”.

 

L’Algérie “condamne toute escalade et appelle instamment les parties libyennes à user de toute leur force pour éviter de nouveaux affrontement”.

 

Il a rappelé, par la même occasion, “la volonté de l’Algérie à poursuivre son action visant le rapprochement des parties libyennes, ainsi que ses efforts continus à l’échelle régionale et auprès des partenaires internationaux pour une solution politique rapide et durable à la crise”.

Dans cette optique, M. Messahel “a insisté sur l’importance capitale du dialogue inclusif libo-libyen pour parvenir à la réconciliation nationale, loin de toute ingérence extérieure, et à la mise en place d’institutions pérennes et légitimes au service de tous les libyens, en particulier une armée nationale unifiée”.

Tout en réaffirmant le soutien constant de l’Algérie au processus de règlement initié par les Nations Unies, le ministre “a rappelé la responsabilité première de l’Organisation onusienne, en particulier le Conseil de sécurité, dans la résolution de la crise en Libye”, a ajouté la même source.

Les représentants libyens ont, de leur côté, “salué la position constante et équidistante de l’Algérie et de ses efforts en faveur de la solution politique dans le cadre de l’accord libyen du 17 décembre 2015”, conclut le communiqué.

 

Aps

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *