Shell perd un procès concernant la coopération russe avec Gazprom

Un tribunal russe a décidé que Salym Petroleum Development (SPD), un partenariat entre Shell et Gazprom, relève désormais de la juridiction russe. Selon l’agence de presse Reuters lundi, d’après l’agence de presse russe Interfax.

La semaine dernière, le journal économique russe a rapporté Kommersant Que Gazprom Neft avait déposé un dossier sur cette joint venture. Shell et Gazprom détiennent tous deux 50 % des parts.

Dans cette action en justice, Gazprom a demandé que la coentreprise relève de la juridiction russe et que les droits de Shell en tant qu’actionnaire soient suspendus.

Shell a annoncé en mars qu’elle mettait fin à ses activités en Russie en réponse à l’invasion de l’Ukraine.

Lire aussi:  Même Ferrari n'échappe pas à la tendance SUV : voici la Purosangue.

Un porte-parole de Shell déclare à Lakoom Info que la société suit la situation. « Nous examinons les options légales qui s’offrent à nous. Nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment. »

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment se passe l’installation d’une pompe à chaleur ?

Dans la plupart des maisons en Europe, il existe plusieurs installations et dispositifs. La grande majorité de ces derniers a pour objectif de réduire...

Comment faire l’entretien d’un chauffe-eau ?

Parfois, la maintenance de votre chauffe-eau est imposée par la loi, pour vous permettre de bénéficier pleinement de toute sa performance, sur une longue...

Qbet : Bonus et avis sur ce casino !

Qbet fait partie des meilleurs casinos en ligne, qui existent sur internet. Ce casino met à la disposition de ses clients, plusieurs diversités de...

Quelle est la voiture hybride d’occasion la plus fiable ?

Les voitures hybrides sont plus utilisées en France et ceci est dû au fait que, les conducteurs sont tous à la recherche de moyens...

Quand et comment faire un bon nettoyage d’aquarium ?

Avoir un aquarium chez soi, c’est prendre la responsabilité de s’occuper d’un animal ainsi que les plantes qui s’y trouvent. Au fait, le fait...
Lire aussi:  ING et ABN AMRO versent à nouveau (un peu) d'intérêts sur l'épargne | Economie