L’échec en Copa a emporté un autre DT argentin : Bustos

Les échecs en Copa Libertadores ont coûté leur poste à Sebastián Battaglia à Boca et à Julio César Falcioni à Colón. Un autre entraîneur argentin a également été limogé pour un mauvais résultat dans un tournoi continental, la Sudamericana : Fabián Bustos a été limogé de Santos après avoir été éliminé aux tirs au but après un match nul 1-1 à domicile contre Táchira du Venezuela (4-2).

Bustos avait quitté début février le Barcelona d’Equateur, où il avait été champion local en 2020, avant l’offre de Santista et son bilan au Brésil était de 30 matchs, neuf victoires, 13 nuls et huit défaites : 44% d’efficacité. Avec lui, le directeur du football, Edu Dracena, a été licencié.

Bustos contre Táchira.

Bustos avant Táchira.

Bien que Santos ait évité la relégation dans le Campeonato Paulista, il a ensuite chuté lors de la phase de groupe de ce tournoi d’État et est dixième dans le Brasileirao, avec 19 points, dix derrière le leader Palmeiras, après 15 matchs.

Lire aussi:  Le DT de Benfica ne tarit pas d'éloges sur Enzo Fernandez

Après la défaite contre Táchira, les supporters de Santos ont provoqué des incidents près du vestiaire.

L’équipe sera entraînée à titre intérimaire par Marcelo Fernandes, membre des Inferiores.

Il y a un peu moins d’un an, de Santos avait volontairement quitté Ariel Holan : il a passé 50 jours à la tête de l’équipe, avec 12 matchs, quatre victoires, trois nuls et cinq défaites. Son départ est intervenu suite à la pression des supporters.

Carlos Sánchez, Uruguayen, champion avec River de la Libertadores 2015, joue pour Santos. Il a même marqué le but contre Táchira.

Carlos Sánchez célèbre contre Táchira.

Carlos Sánchez célèbre contre Táchira.

La clé de la Sudamericana

Related articles

Share article

Derniers articles