Doutes sur la hausse des prix des compagnies d’énergie : n’ont-ils pas été trop tard ?

Plusieurs entreprises du secteur de l’énergie, dont Eneco et Essent, ont annoncé en début de semaine qu’elles augmentaient sensiblement leurs prix le mois prochain. Mais les fournisseurs n’ont-ils pas informé leurs clients trop tard ? L’organisme de réglementation ACM indique que les augmentations doivent être notifiées 30 jours à l’avance, mais les fournisseurs affirment que 10 jours suffisent.

Beaucoup ont eu peur cette semaine. De grands fournisseurs comme Eneco et Essent, mais aussi un parti comme GreenChoice, ont informé les clients qu’ils devraient payer des dizaines, voire des centaines d’euros de plus pour l’électricité et le gaz à partir du 1er octobre. Cela a entraîné beaucoup d’irritation et de malentendus parmi les clients.

L’ACM dit RTL News que les entreprises doivent informer les clients de ces augmentations au moins 30 jours avant leur introduction. Un porte-parole de l’autorité de régulation a confirmé le signalement. « Cette législation n’est pas nouvelle. Il existe depuis des années », a déclaré le porte-parole.

Cette règle a été introduite pour donner aux consommateurs le temps de changer de compagnie. D’ailleurs, la commutation n’aura pas beaucoup de sens dans ce cas. Tous les fournisseurs d’énergie pratiquent des tarifs très élevés pour les nouveaux clients.

Lire aussi:  Voici vos droits lorsque vous travaillez dans la chaleur

Mais si les fournisseurs sont effectivement en retard, cela signifie-t-il que les augmentations n’auront pas lieu ? Ou seront-ils introduits plus tard ? Pas si cela dépend des fournisseurs. Eneco, par exemple, fait valoir qu’elle a inclus dans ses conditions générales l’obligation de notifier de telles augmentations au plus tard 10 jours à l’avance. Greenchoice présente également la même défense.

Le régulateur conseille aux clients qui ne sont pas d’accord avec l’augmentation de soumettre une lettre de réclamation au fournisseur d’énergie. ACM a préparé une lettre type à cet effet. Si la lettre ne donne pas le résultat escompté, le client peut toujours s’adresser au comité indépendant des litiges.

Lire aussi:  Le prix du gaz augmente à nouveau après l'arrêt de l'approvisionnement en gaz russe

ACM indique également qu’elle entamera des discussions avec les fournisseurs d’énergie car il y a beaucoup d’ambiguïté. Le porte-parole a souligné qu’aucune amende ne sera distribuée pour l’instant.

Related articles

Share article

Derniers articles

Le bitcoin résiste malgré l’aversion au risque et l’attention se tourne vers Polkadot et Tether

Le marché des crypto-monnaies se maintient et les principaux tokens n'ont pas montré de mouvement significatif au cours des derniers jours de négociation, ce...

Le directeur d’Unilever, Alan Jope (59 ans), prendra sa retraite à la fin de l’année prochaine.

Le directeur général d'Unilever, Alan Jope, prendra sa...

Le secteur du tourisme attend 16 millions d’étrangers aux Pays-Bas cette année

Les Pays-Bas devraient accueillir environ 16 millions de...