Do Kwon (Terra) tenterait de fuir la justice sud-coréenne.

« BNN Bloomberg » affirme que les procureurs sud-coréens a considéré la possibilité que Do Kwon, le créateur notoire d’un désastre de 60 milliards de dollars en crypto-monnaies, tente actuellement d’échapper à toute compensation pour un effondrement qui a secoué les marchés d’actifs numériques du monde entier.

M. Kwon aurait quitté la Corée du Sud pour s’installer à Singapour, où son projet Terraform Labs, aujourd’hui effondré, possédait une base, mais la ville-État affirme qu’il n’est plus là. C’est donc L’endroit où se trouve actuellement Kwon n’est pas clair. et nie qu’il est en fuite, même si les procureurs de Séoul cherchent à l’arrêter pour des charges incluant des violations de la loi sur les marchés de capitaux.

Trouvé  »’preuve circonstancielle d’évasion » ». depuis son départ pour Singapour, et c’est pour cette raison qu’un mandat d’arrêt a été émis en premier lieu, a déclaré le bureau du procureur dans un message texte, selon « BNN Bloomberg ». Elle a refusé de préciser si l’on savait où se trouvait Kwon ou si elle envisageait de contacter Interpol.

Lire aussi:  "On peut s'attendre à plus de nouvelles négatives dans les cryptos et plus de projets vont souffrir".

Kwon a tweeté ce week-end que. n’a  »rien à cacher ». et qu’il est en  » pleine coopération  » avec les autorités, bien qu’il n’ait pas révélé publiquement sa position actuelle. Kwon risque d’être arrêté en Corée du Sud avec cinq autres personnes dans l’affaire Terra. Les autorités pourraient invalider son passeport, ce qui l’obligerait théoriquement à retourner à Séoul dans les 14 jours suivant la réception de l’avis de révocation.

De son côté, l’agence de presse Yonhap aurait déclaré aux procureurs dans un rapport que. Kwon ne coopère pas avec les enquêtes et a fait savoir aux enquêteurs, par l’intermédiaire d’un avocat, qu’il n’avait pas l’intention de se présenter devant eux pour être interrogé.

Il est titulaire d’un laissez-passer pour l’emploi à Singapour qui expire le 7 décembre et demande pendante d’un autre laissez-passerselon les dossiers du gouvernement, rapporte « BNN Bloomberg ».

Related articles

Share article

Derniers articles

Première convention collective importante ouverte : l’industrie de la maintenance gagne 10,3 % | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été cassée pour fixer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...
Lire aussi:  Voici à quoi ressemblent les NFT de Solana dans des canettes de bière.