Comment les puissances européennes se rendent-elles à la Coupe du monde ?

Les deux sites Kylian Mbappé comme Luis Enrique ils se sont dépêchés. Oui, ils se sont dépêchés. Le premier a dénigré le football sud-américain, tandis que le second a appelé à « ne pas perdre la tête » après la défaite de l’équipe de France. Équipe nationale d’Argentine sur Italie. Cependant, la Scaloneta a pris l’initiative de rectifier le tir. Et, cinq mois après le Coupe du mondeCeux qui semblaient être des candidats pour la Coupe du monde ont fini par se retrouver dans une mer de doutes.

Lorsque l’on pense aux candidats à la Coupe du monde, on pense inévitablement à Brésil, AllemagneL’Argentine et France. Angleterre a une portée de joueurs pour faire le saut. Belgique Toujours prometteur en raison de leur hiérarchie. L’Espagne a fait le changement et est allée loin dans le championnat européen. Les Pays-Bas sont une équipe historique. Et Cristiano Ronaldo, avec le Portugal, ne devrait jamais être effacé. Mais ces quatre dates de la Ligue des Nations nous ont fait repenser toutes les prodes.

À cinq mois de la Coupe du monde, l'Argentine et le Brésil semblent avoir une longueur d'avance. (AFP)

À cinq mois de la Coupe du monde, l’Argentine et le Brésil semblent avoir franchi une étape supplémentaire.(AFP)

La France, au bord de la relégation

L’équipe de Didier Deschamps s’est offert le luxe de rêver de remporter deux fois la Coupe du monde : Karim Benzema a été ajouté à sa liste de Russie 2018 et elle a remporté la Ligue des nations l’année dernière. Mais la défaite aux tirs au but contre la Suisse à l’Euro 2021 a fait douter l’équipe française. Y cette pause internationale a confirmé la crise de la France..

La surprise est venue lors du premier match. Au Stade de France, Le Danemark (leur adversaire au Qatar) a renversé la vapeur face aux Bleus et brisé leur série d’invincibilité à domicile depuis mars 2018 (2-3 contre la Colombie).. Par moments, les Danois ont surpassé leurs adversaires en termes de jeu, exposant à la fois les failles de leur ligne arrière et leur inefficacité dans la finition.

Mais la défaite lors de la première journée de la Ligue des Nations n’était qu’un symptôme. Ils ont fait match nul 1-1 avec la Croatie et 1-1 avec l’Autriche, avant de perdre à nouveau à domicile contre Luka Modric et son équipe. Avec deux points en quatre matchs, non seulement la France ne peut plus se qualifier pour le Final Four, mais elle pourrait même être reléguée à la Ligue des Nations B. Parviendront-ils à renverser la situation ? Ils ont beaucoup de talent pour le faire.

Kylian est sorti sur blessure contre le Danemark et a marqué un but contre l'Autriche. (AFP)

Kylian est sorti sur blessure contre le Danemark et a marqué un but contre l’Autriche. (AFP)

L’Angleterre s’est vue imposer l’histoire

La quatrième place à Russie 2018 semblait être un avertissement. L’équipe de Gareth Southgate, qui s’est inclinée en demi-finale face à la Croatie, avait une moyenne d’âge de 26 ans, ce qui donnait l’impression qu’elle abordait l’épreuve reine au Qatar avec des cloches et des sifflets. De plus, avoir atteint la finale de l’Euro contre l’Italie a ajouté des heures de vol à de grands joueurs comme Harry Kane, Raheem Sterling, Mason Mount et Kyle Walter.

L'équipe de Southgate a été battue à Wembley. (Reuters)

L’équipe de Southgate a été battue à Wembley. Historique (Reuters)

Mais la Ligue des Nations, comme la France, a été un cauchemar pour l’Angleterre. Ils ont fait match nul 1-1 contre l’Allemagne et 0-0 contre l’Italie. Mais le déclencheur de la bombe a été la Hongrie, avec une énorme victoire 1-0 à Budapest et une victoire catégorique 4-0 à Wembley.. Depuis 1928, les Three Lions n’avaient pas subi une telle raclée à domicile (1-5 contre l’Ecosse) et, malgré un groupe accessible au Qatar (Iran, Etats-Unis et Pays de Galles), ils devront faire des ajustements pour revenir dans le top 4.

Southgate est passé du 3-5-2 en Russie au 3-4-2-1 à l’Euro, puis au 4-2-3-1 dans cette Ligue des Nations. Et il semble que le changement de formule ne résout pas le gros des problèmes : le manque d’efficacité. (49 tirs, 16 sur le but et un seul but en quatre matchs), lLes décalages défensifs visibles en transition et le mauvais jeu aérien en défense. C’est une bombe à retardement : soit il marque, soit on lui marque dessus.

Le Portugal a créé la surprise contre la Suisse

C’est clair. Le Portugal n’est plus l’équipe qui a été éliminée en phase de groupe du Brésil 2014. L’Euro 2016 et la Ligue des Nations 2018-19 les placent dans le lot des favoris, mais pas dans celui des prétendants. Pourquoi ? Parce qu’ils ont connu plusieurs revers importants : ils ont perdu au 4ème tour de l’Euro 2021 contre la Belgique, la Serbie les a envoyés en barrages au Qatar et, dans cette Ligue des Nations, la Suisse les a giflés juste à temps.

Lire aussi:  Vidéo : le but de Higuaín en MLS et d'autres cris argentins

L’équipe menée par Cristiano Ronaldo a fait match nul 1-1 avec l’Espagne. Quelques jours plus tard, ils battent la Suisse 4-0 et la République tchèque 2-0, mais l’équipe de Murat Yakin les surprend à Genève en les battant 1-0. Diogo Jota, Bruno Fernandes, Bernardo Silva et Rafael Leao devraient suffire à les mener à la victoire. La dépendance de CR7 pourrait-elle nuire à l’équipe de Fernando Santos ?

L’Allemagne s’est levée à temps

Les trois matchs nuls consécutifs de l’Allemagne (1-1 contre l’Italie, 1-1 contre l’Angleterre et 1-1 contre la Hongrie) ont inquiété Hansi Flick, leur entraîneur. Non seulement la Machine n’a pas gagné, mais elle ne méritait pas de gagner non plus. La prévisibilité de leurs mouvements en faisait un adversaire passable, pas redoutable. Et c’est justement leur voracité qui leur a permis d’écraser l’Italie lors de la dernière journée de championnat.

Avec plusieurs joueurs de premier plan, comme Jonas Hoffmann et Lukas Klostermann sur le flanc droit, ainsi que la connexion barbare entre Joshua Kimmich et Ilkay Gündogan, l’Allemagne était l’Allemagne : elle a écrasé les Azzurri 5-2 à Mönchengladbach et s’est remise sur les rails de la Ligue des Nations. En septembre, ils auront une excellente occasion de consolider leur plan de jeu à la veille d’une Coupe du monde qui les opposera à nul autre que l’Espagne.

L'Allemagne a pu se racheter contre les Azzurri.(AP)

L’Allemagne a pu se racheter contre les Azzurri.(AP)

L’Espagne, la Belgique et les Pays-Bas, les plus performants

L’Espagne n’a pas perdu. Et si vous le comparez au reste des pouvoirs, ce n’est pas un mince exploit. Si elle est considérée comme un cran en dessous des autres, c’est en raison du manque d’objectifs face à une telle génération. Mais, avec peu de choses, La Furia a suffi pour être en tête du groupe A2 : elle a remporté deux victoires (1-0 contre la Suisse et 2-0 contre la République tchèque) et fait deux matchs nuls (1-1 contre le Portugal et 2-2 contre les Tchèques). Ce mélange entre l’ancienne garde et la nouvelle génération porte ses fruits pour Luis Enrique.

Ferrán Torres et Dani Olmo, présents et futurs de La Furia (EFE).

Ferrán Torres et Dani Olmo, présents et futurs de La Furia (EFE).

Le temps presse pour la meilleure génération de l’histoire de la Belgique. 3e en Russie 2018, perdu en phase de groupe de la Ligue des Nations 2019, perdu en demi-finale de l’Euro 2021 et également éliminé en demi-finale de la Ligue des Nations 2021. Il est temps… À moins d’un an du Qatar, l’équipe de Roberto Martinez commence à s’échauffer : elle a été battue 4-1 par les Pays-Bas, mais est revenue de l’arrière pour battre la Pologne 6-1 et 1-0 et a fait match nul 1-1 avec le Pays de Galles.

De Bruyne et Tielemans font la fête lors de la victoire 6-1 contre la Pologne (AFP).

De Bruyne et Tielemans ont fait la fête lors de la victoire 6-1 contre la Pologne. (AFP)

Et si la Belgique n’est pas en tête du Groupe A4, c’est à cause de l’extraordinaire présent des Pays-Bas. Louis Van Gaal a pris cette grande équipe de jeunes qui a atteint la finale de la Ligue des Nations 2019 et l’a transformée en Ferrari. Ils ont battu la Belgique 4-1 à Bruxelles de manière éclatante, ont battu le Pays de Galles 2-1 et 3-2, et ont fait match nul 2-2 avec la Pologne. Et, comme si la forme victorieuse de l’Orange mécanique ne suffisait pas, Lucho dispose d’un effectif dont la moyenne d’âge est de 26 ans. Il ne faut pas oublier que La Scaloneta pourrait les rencontrer en quart de finale.

Van Gaal et Memphis font rêver Orange mécanique (EFE)

Van Gaal et Memphis font rêver Clockwork Orange. (EFE)

Related articles

Share article

Derniers articles

Daniel Craig souffrait beaucoup pendant le tournage des films « Bond ».

Les débuts de Daniel Craig dans Casino Royale étaient spectaculaires. Nous avons été présentés à l'acteur presque immédiatement par...

Prime Video connaît l’une de ses meilleures semaines avec de grands films fantastiques.

15 nouveaux films sur Prime Video cette semaine. Et des titres assez impressionnants, dont les six Le Hobbit et...

Legolas est-il vraiment dans la nouvelle série « Le Seigneur des Anneaux » ?

La sortie imminente de Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir rend les fans très heureux. En...

Les premiers détails de « Batgirl » ont été révélés : voici l’histoire.

Certains détails de l'intrigue concernant Batgirl ont été divulgués. Les œufs de Pâques et l'emplacement des Batgirl dans le...

Le patron de DC Films part maintenant à cause de l’affaire « Batgirl » ?

Le chef de DC Films, Walter Hamada, semble être sur le point de quitter le studio, suite à la...