Comment faire un train en modélisme ?

Faire un modélisme ferroviaire peut paraître être un travail ingénieux et complexe certes, mais vous pouvez y arriver en suivant des directives. Cela devient encore plus amusant lorsque vous êtes passionné du monde ferroviaire. En effet, il faudra juste que vous parveniez à faire la réduction à l’échelle qu’il faut tout en accompagnant votre œuvre de l’environnement adéquat. Cela serait une façon de lui donner vie d’une certaine manière. La réalisation peut paraître compliquée, mais avec certaines notions de base vous pouvez vous en sortir. 

Les échelles de réduction

Débuter dans l’univers du modélisme ferroviaire peut être compliqué si vous n’intégrez pas les notions de cet univers comme il le faut. Avant tout, il faudra se focaliser sur l’échelle et mieux s’informer sur les différentes subtilités. L’échelle est une notion appliquée dans le cadre de la réduction de modèle. Pour ce qui est du modélisme ferroviaire, on retrouve différentes échelles comme : II, I, 0, S ou H1, N, Z ou encore 00. 

Toutefois, il faut savoir que l’utilisation de ses échelles varie en fonction des pays et aussi des constructeurs. Pour chacune des dénominations, il faudra considérer plusieurs critères comme le type de voie, l’écartement, les dimensions et aussi la désignation. L’échelle HO (1: 87) est la plus utilisée pour ce genre de réalisation et elle est très connue dans le monde du modélisme. 

Le matériel roulant (locomotive et wagons)

Après l’échelle, vous aurez ensuite à faire le choix de matériel roulant. Il s’agit ainsi de choisir la locomotive parfaite, mais aussi les wagons. Pour ce qui est du choix de la locomotive, vous devez prendre en compte le thème du réseau, sans oublier la période. Vous pouvez opter pour le train à grande vitesse ou préférer la machine à vapeur. La grande majorité des locatives est équipé d’un moteur électrique qui permet le déplacement sur les rails. D’autres dispositifs et détails plus complexes peuvent s’y ajouter pour plus d’animation, la fumée peut même être simulée pour les machines à vapeur.

Maintenant, il faudra faire une distinction entre wagon et voiture. En effet, le premier, sert à transporter les marchandises tandis que le second accueille les passagers. Le choix de leur modèle devra aussi être fait suivant la thématique et la période. C’est grâce à l’alimentation électrique des rails que les voitures et les wagons éclairent. Toutefois, une batterie peut être insérée pour éviter que leur éclairage dépende entièrement de la voie. 

Le décor du circuit de train

Dans le cadre de la réalisation de votre modélisme ferroviaire, vous aurez à créer tout un univers. En effet, en plus d’avoir les passages à niveau, les gares, les tunnels et aussi les ponts, vous devez penser à créer une communauté autour de vous. Ainsi, il faudra penser aux villages, aux arbres, aux industries ainsi qu’aux parkings. Pour la réalisation du décor, vous aurez bien évidemment besoin des kits et dans ce cadre de jolis modèles prêts à l’emploi sont disponibles. 

L’alimentation électrique pour le circuit

En général, c’est un courant continu de 12 volts qui alimente le circuit. Vous avez le choix entre deux systèmes de voies, celui classique 2 rails et l’autre à 3 rails. Le premier est le système le plus fréquents chez les constructeurs et il est constitué de 2 rails. C’est-à-dire deux voies l’une positive et l’autre négative avec une alimentation à 0/12 volts. 

Le second système, nommé aussi le système Märklin, est constitué de deux rails en courant continu et un autre en alternatif. Ayant la même alimentation, les deux rails porteurs permettent d’installer simplement les déviations ainsi que les boucles de retournement. Ces deux systèmes sont loin d’être compatibles. 

Construction des rails

Pendant la conception du réseau, il faut inévitablement tracer les voies. Ces dernières reposent sur une conception représentée généralement par une planche sur laquelle les rails sont fixés. Pour définir le tracé des voies, certaines caractéristiques devront être considérées. On retrouve une large variété de tracé et le plus connu reste l’ovale de voie présent dans le coffret de départ. Après celui-là on distingue d’autres tracés, comme le dog bone, ou encore le point à point.

Related articles

Share article

Latest articles

Comment payer en bitcoin : guide du débutant

Depuis l'émergence du Bitcoin, les crypto-monnaies sont en passe de révolutionner le monde de la finance. Imaginez un instant... Effectuer des paiements anonymes et sécurisés est...

Quels avantages offre les fonds d’investissement ?

Investir en bourse est un geste important qui ne doit pas s’effectuer comme si l’on jouait à la roulette, dans un casino. Il faut...

Sac en liège : les bonnes raisons d’en acheter un

Le liège est une matière naturelle. Il est utilisé depuis le début de l’histoire de l’humanité et est très connu pour son utilisation dans...

Quelles sont les caractéristiques du savon au lait de chèvre ?

Les savons naturels et artisanaux présentent de nombreux avantages à ceux qui les utilisent. Le savon au lait de chèvre est un produit entièrement...

Pourquoi s’octroyer un séjour méditation ?

Il arrive des moments où l’on ressent de faire le vide, de se relaxer, de se déconnecter du monde et se ressourcer. Quel que...