Ramadhan : Bienvenue dans les nouveaux logements AADL

Ramadhan : 

Bienvenue dans les nouveaux logements AADL

Par : Abdelkader DJEBBAR

Le prochain mois de Ramadhan sera certainement le début d’une nouvelle vie pour de nombreux souscripteurs du programme de logements location-vente inscrit au programme 2001-2002. Pour en arriver là, il a fallu un sacré travail de dépistage, de vérification des dossiers et autres formalités administratives.

“Nous avons trouvé beaucoup de fausses fiches de paie. La vérification des dossiers se poursuivra jusqu’à la remise des clefs. En tout cas, les pouvoirs publics en auront définitivement fini avec  la question de l’AADL 1  d’ici  le mois de Ramadhan», a affirmé M. Abdelmadjid Tebboune, lors de son passage à une émission télévisée consacrée à l’habitat”.

Le ministre a indiqué que 40% des logements AADL 1 ont déjà été livrés aux bénéficiaires. «Les 60% restants étaient prévus avant la fin du mois de mars, mais avec les intempéries, beaucoup de chantiers ont été retardés. Par ailleurs, 6% des souscripteurs seront touchés par un retard de deux à trois mois dans les wilayas où le lancement des travaux de construction a tardé.

Selon les chiffres avancés par le ministre, pas moins de 300.000 logements sont réalisés chaque année, contrairement aux années précédentes où l’on ne construisait que 80.000 unités/an. «L’État est tenu de remettre les logements aux souscripteurs des programme AADL 1 et 2», a-t-il réaffirmé.

Dans l’intervention du ministre de l’Habitat, il n’y a pas malheureusement que les bonnes nouvelles. L’envers d la médaille est que l’État ne lancera pas de nouveaux programmes de logements publics de type AADL ou LPP. «À l’heure actuelle, nous sommes tenus de terminer les travaux de construction de 450.000 logements. Et toute évocation de l’ouverture d’une nouvelle formule (AADL3) relève de la démagogie», a-t-il dit. Le responsable a, tout de même, reconnu l’existence de retard dans la livraison des logements, assurant d’un autre côté, que chaque souscripteur qui a versé une première tranche aura son logement. Nous avions un déséquilibre entre le nombre des souscripteurs et les programmes autorisés. Avec l’autorisation du gouvernement de construire 120.000 nouvelles unités, le logement sera garanti pour chaque souscripteur», a-t-il précisé.

A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *