Assemblée Française : Les élues en force

Assemblée Française : Les élues en force

Synthèse par : M. AZZEDE

Les femmes seront plus nombreuses à siéger au Palais Bourbon dans le cadre de la nouvelle Assemblée Nationale en France. Le vœu exprimé par le Président Macron lors de sa campagne Présidentielle se concrétise et semble, parfois et en certaines circonstances se matérialiser au sein de l’hémicycle. Ces femmes sont, par exemple, Delphine Bagarry, Bénédicte Taurine, Danielle Brulebois… Et elles vont faire leur entrée à l’Assemblée nationale.

Les femmes vont prendre un peu plus de place au palais Bourbon. Le second tour des élections législatives, dimanche 18 juin, a permis une certaine féminisation de l’Hémicycle grâce au renouvellement porté notamment par les candidats de La République en marche.

Certaines candidates données perdantes, n’ont jamais baissé les bras. L’une d’entre elles est même rentrée en conflit avec Manuel Valls. L’une et l’autre réclament haut et fort la victoire à l’issue du second tour du 18 juin.

Un autre cas. Une candidate s’est retrouvée allongée sur le sol suite à ce qui est  qualifié « d’agression » suivie d’un séjour à l’hôpital

Après le premier tour, 245 femmes étaient arrivées en tête dans leur circonscription, selon Le Parisien, rapportent certaines sources. Nombre d’entre elles ont des chances de faire leur entrée à l’Assemblée, mais pour établir un nouveau record, il faudra dépasser le nombre de 155, soit 27%, qui est le record établi en 2012. Tout laisse penser « que ces législatives ont été plus féminines » que les autres.

A.M

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *