Ryan Gosling pousse des cris aigus dans la vidéo du tournage de « Barbie ».

La Barbie de Margot Robbie frappe un « tripoteur » et le Ken de Ryan Gosling pousse un cri aigu dans une nouvelle vidéo incroyable du décor de Barbie. Bien qu’aucun détail officiel ne soit disponible pour Barbie, la rumeur veut que le film mette en scène plusieurs versions de Ken et de Barbie.

Une nouvelle vidéo du décor de Barbie a fait surface en ligne via @filmgal sur Twitter. La vidéo montre la Barbie de Robbie frappant un homme, ce qui entraîne un cri incroyablement aigu du Ken de Gosling. Regardez la vidéo du tournage ci-dessous :

Rollerblades
À en juger par les tenues et les patins à roulettes aux couleurs néon de Barbie et Ken, il semble que cette vidéo ait été tournée le long de Venice Beach, où la production se déroule depuis quelques semaines. Une autre vidéo tournée récemment montre le premier son de la voix de Barbie de Robbie.

Avec des cinéastes nommés aux Oscars comme Gerwig et Baumbach à la barre, qui ont principalement travaillé sur des films d’art et d’essai, le public peut s’attendre à rien de moins qu’un regard très substantiel sur la poupée de mode emblématique.

Lire aussi:  Découvrez les premières images de la suite du film Iron Man ici.

Related articles

Share article

Derniers articles

De nouveaux clients pour HelloFresh malgré l’inflation et la fin des fermetures de magasins

La société de livraison de boîtes-repas HelloFresh a...

Voici à quoi ressemble Anya Taylor-Joy de « The Queen’s Gambit » sans maquillage.

On peut maintenant voir Anya Taylor-Joy dans The Menu. Ce thriller tourne autour d'un dîner et bien sûr, l'actrice...

La trois millionième Tesla sort de la chaîne de montage

La trois millionième Tesla vient de sortir de...

La santé mentale oblige Tom Holland à faire un choix radical

Tom Holland n'a que 26 ans, mais il est déjà l'une des plus grandes stars d'Hollywood. Pourtant, ce n'est...

La trois millionième Tesla sort de la chaîne de montage

La trois millionième Tesla vient de sortir de...
Lire aussi:  Thor : l'amour et le tonnerre " poursuit la tendance troublante de Marvel