Les prix à la pompe chutent depuis des semaines par crainte de la récession

Après les prix record de juin, les prix à la pompe sont en baisse depuis quatre semaines consécutives, selon les données du collectif de consommateurs UnitedConsumers. La principale cause de cette baisse est la crainte d’une éventuelle récession. Bien que les prix soient en baisse, ils sont encore plus élevés que ceux auxquels nous sommes habitués ces dernières années.

Alors que le prix recommandé pour 1 litre d’Euro95 était encore de 2,499 euros le 13 juin, il est tombé à 2,359 euros au cours des quatre dernières semaines. Une diminution de 5,6 %. Le prix du diesel a également légèrement diminué depuis juin.

La principale cause est la crainte de difficultés économiques plus tard dans l’année. On craint que l’inflation galopante ne conduise à une récession. C’est pourquoi les marchés financiers spéculent sur une baisse de la demande de pétrole, qui entraînera une chute des prix.

La baisse des prix à la pompe aurait pu être un peu plus importante, mais le taux de change euro-dollar met des bâtons dans les roues. Le dollar a fortement augmenté ces dernières semaines, de sorte que pour la première fois en vingt ans, le cours du dollar se situe désormais autour de la valeur de l’euro.

Lire aussi:  Travailler sous la chaleur : "Nous allons faire une sorte de sieste".

Le pétrole est payé en dollars, il faut donc désormais plus d’euros pour un baril de pétrole. « Le déclin est ralenti par le dollar cher. Au taux de change d’il y a deux mois, le prix de l’essence aurait encore baissé », explique Paul van Selms, directeur de UnitedConsumers.

La récession actuelle peut entraîner une nouvelle baisse du prix du pétrole.

Le prix du pétrole semble également baisser un peu car le marché du pétrole est de nouveau calme. Au début de l’année, la panique régnait en raison des conséquences de l’invasion russe en Ukraine, comme le récent embargo pétrolier. Selon M. Van Selms, une véritable crise économique pourrait faire baisser davantage le prix du pétrole.

Bien qu’une baisse du prix du pétrole rende le plein moins cher, vous ne verrez pas une baisse de, disons, 20 % se refléter à la pompe. Près de la moitié du prix de l’essence est constituée de taxes, alors que seulement 21 % du prix à la pompe est déterminé par le prix du baril de pétrole brut.

Lire aussi:  Les syndicats et le NS à nouveau autour de la table ce week-end

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment jouer au blackjack ?

Le blackjack est un jeu de cartes très prisé aussi bien dans les établissements de jeux en ligne que physiques. À l’instar des autres...

La toujours belle Eva Mendes a une « mauvaise journée capillaire » sur des photos Insta.

La toujours belle Eva Mendes a une "mauvaise journée capillaire" sur les photos Insta ... du moins c'est ce...

La bande-annonce IMAX « Ant-Man et la Guêpe : Quantumania » en dit plus sur le petit super-héros.

Il y a quelques jours, la nouvelle bande-annonce du film Marvel Ant-Man and The Wasp : Quantumania a été...

Les Huit Montagnes » conquiert les cœurs des salles d’art et d’essai en Belgique et aux Pays-Bas

L'année écoulée a été un grand succès pour le cinéma belge. Après Zillion et Fermer Les chiffres de fréquentation...

Ce film de premier ordre que personne ou presque ne connaît, mais qui vaut vraiment la peine d’être vu.

Pendant 4 ans, Leonardo DiCaprio a été avec la très belle Camila Morrone. Cependant, elle est bien plus qu'un...