Les entreprises du secteur de l’énergie profitent-elles du plafonnement des prix ?

Le plafonnement des prix fait baisser considérablement les factures d’énergie à partir de janvier, mais il transfère également des milliards d’euros de l’argent des contribuables aux compagnies d’énergie. Le régulateur ACM doit veiller à ce que les entreprises ne fassent pas de profits déraisonnables, mais personne ne sait exactement comment cela fonctionne. La Chambre des représentants craint que les milliards ne finissent pas bien.

La surprise était palpable lorsque l’ACM s’est présenté à la Chambre basse la semaine dernière pour expliquer son contrôle des bénéfices des entreprises énergétiques. L’organisme de surveillance doit veiller à ce que les entreprises ne maintiennent pas une marge bénéficiaire supérieure à une marge « raisonnable », mais ne peut pas dire ce qui est raisonnable. C’est un secret.

Si le montant du bénéfice considéré comme raisonnable était connu, toutes les entreprises commenceraient à réaliser ce bénéfice maximal, selon l’ACM. Les prix augmenteraient donc encore plus. Par conséquent, même le ministère des affaires économiques et du climat ne sait pas quel montant de bénéfice l’autorité de régulation considère comme raisonnable.

« Wow », a répondu le député SP Renske Leijten. Elle craint qu’il devienne incontrôlable que les milliards d’euros de subventions à l’énergie aboutissent au bon endroit. « L’ACM nous demande de leur faire confiance sur leurs yeux bleus. Je ne le fais pas », a-t-elle déclaré à Lakoom Info.

La Cour est essentielle

Le contrôle de l’autorité de régulation n’intervient désormais que lorsque les entreprises énergétiques saisissent la justice. Au début de cette année, le Tribunal d’appel du commerce et de l’industrie a statué sur une affaire opposant l’ACM et Essent. Selon le régulateur, Essent avait pratiqué des prix de l’électricité trop élevés en 2018.

Mais la Cour a fortement critiqué le modèle secret de l’ACM. L’autorité de régulation n’est autorisée à utiliser ce modèle que pour signaler que des entreprises pratiquent des prix trop élevés. L’ACM ne peut pas imposer une réduction des tarifs avec seulement « une référence à un modèle d’évaluation (secret) », a déclaré la Cour.

La peur des prix élevés

Pourtant, ce modèle est aujourd’hui la principale arme du gouvernement pour empêcher les profits excessifs des entreprises énergétiques. Mardi, la Chambre basse a adopté plusieurs motions demandant au gouvernement de surveiller de plus près les fournisseurs. Il n’est pas encore clair si et comment la supervision des compagnies d’énergie sera renforcée si le plafonnement des prix est introduit.

De gauche à droite, les partis politiques craignent que les fournisseurs n’utilisent le plafonnement des prix pour commencer à faire plus de bénéfices. Les consommateurs seront beaucoup moins touchés l’année prochaine lorsque les prix de l’électricité et du gaz seront élevés : l’État paiera de toute façon tout ce qui dépasse le prix plafond. Ce n’est qu’à partir d’une consommation supérieure à 1 200 mètres cubes de gaz et 2 900 kilowattheures d’électricité que les consommateurs commenceront à ressentir eux-mêmes le prix total de l’énergie.

Lire aussi:  Des plans pour s'attaquer à la charge de travail dans les services de garde d'enfants avant l'été au Parlement

Selon Machiel Mulder, économiste spécialiste de l’énergie à l’université de Groningue, le gouvernement devra examiner de près les comptes des entreprises du secteur de l’énergie pour éviter que l’argent des contribuables ne soit détourné. « Nous n’avons plus de concurrence. Les consommateurs ont un prix garanti et les fournisseurs sont remboursés pour leurs coûts supplémentaires. »

« Il y a un risque que nous transférions plusieurs milliards de trop d’argent des impôts », estime le député indépendant Pieter Omtzigt. « Les compagnies d’énergie devraient ouvrir tous les livres. »

Voici comment fonctionne le plafonnement des prix

  • À partir du 1er janvier, les tarifs énergétiques maximaux seront appliqués : 1,45 euro par mètre cube de gaz (jusqu’à 1 200 mètres cubes) et 40 centimes d’euro par kilowattheure (jusqu’à 2 900 kWh).
  • Le gouvernement transfère l’argent aux entreprises énergétiques à l’avance. Ils doivent utiliser cet argent pour rembourser la différence entre le prix du marché et le prix plafond.
  • Ce n’est qu’ensuite que l’on vérifie si tout l’argent transféré est bien parvenu aux consommateurs, et si le fournisseur applique des tarifs raisonnables.
  • Le coût total du plafonnement des prix est très incertain, en raison de la grande volatilité des prix du marché du gaz et de l’électricité. Le gouvernement prévoit des coûts compris entre 10 et 40 milliards d’euros pour 2023.
Lire aussi:  100 euros valent toujours 84 euros après 12 ans en raison de l'inflation et des faibles taux d'intérêt.

Des achats coûteux

Le plafonnement des prix n’incite pas non plus les entreprises énergétiques à acheter elles-mêmes à des prix compétitifs. « Une entreprise qui n’achète pas bien sera simplement remboursée », explique M. Mulder. Le gouvernement paiera alors pour cette mauvaise stratégie d’approvisionnement. Avec le plafonnement des prix, il sera difficile de faire payer les entreprises pour cela, estime le professeur.

Selon le député VVD Silvio Erkens, le gouvernement devrait quand même essayer de le faire. Il souhaite que le ministère détermine les prix d’achat qui sont approximativement raisonnables. Si les entreprises ont payé trop cher, elles devraient payer elles-mêmes. « Il faut toujours garder une incitation pour qu’ils achètent efficacement », dit-il.

Un porte-parole du ministre de l’énergie, Rob Jetten, a déclaré que les travaux sur le plafonnement des prix étaient toujours en cours. Ce faisant, le ministère étudie également les modalités de supervision des paiements d’un milliard de dollars aux entreprises énergétiques. On devrait en savoir plus à ce sujet dans les semaines à venir.

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment jouer au blackjack ?

Le blackjack est un jeu de cartes très prisé aussi bien dans les établissements de jeux en ligne que physiques. À l’instar des autres...

La toujours belle Eva Mendes a une « mauvaise journée capillaire » sur des photos Insta.

La toujours belle Eva Mendes a une "mauvaise journée capillaire" sur les photos Insta ... du moins c'est ce...

La bande-annonce IMAX « Ant-Man et la Guêpe : Quantumania » en dit plus sur le petit super-héros.

Il y a quelques jours, la nouvelle bande-annonce du film Marvel Ant-Man and The Wasp : Quantumania a été...

Les Huit Montagnes » conquiert les cœurs des salles d’art et d’essai en Belgique et aux Pays-Bas

L'année écoulée a été un grand succès pour le cinéma belge. Après Zillion et Fermer Les chiffres de fréquentation...

Ce film de premier ordre que personne ou presque ne connaît, mais qui vaut vraiment la peine d’être vu.

Pendant 4 ans, Leonardo DiCaprio a été avec la très belle Camila Morrone. Cependant, elle est bien plus qu'un...