La Hongrie fait obstruction et ne signera pas l’accord sur le boycott du pétrole russe

La Hongrie ne veut pas signer l’accord conclu par les dirigeants européens en début de semaine sur l’interdiction partielle du pétrole russe. Le pays souhaite d’abord que le célèbre patriarche russe Kirill soit retiré de la liste des sanctions. Auparavant, Budapest était déjà opposé à l’interdiction du pétrole russe.

Les pays de l’UE sont parvenus en début de semaine à un accord sur un sixième train de sanctions contre la Russie en raison de la guerre en Ukraine. Une interdiction partielle du pétrole en provenance de Russie en faisait partie. En outre, un certain nombre de Russes ont été placés sur une liste noire.

L’un d’entre eux est le patriarche Kirill, le chef de l’Église orthodoxe russe en Russie. Il glorifie la guerre et est un fervent partisan du président russe Vladimir Poutine. Les églises orthodoxes russes d’autres pays ont déjà rompu avec lui, tout comme le leader mondial des églises orthodoxes. En Russie, cependant, il est toujours le chef de l’église.

Lire aussi:  L'inflation en Allemagne et en Belgique à un niveau très élevé | Economie

La Hongrie veut que le chef spirituel ne figure plus sur la liste noire. Dans le cas contraire, le pays ne souscrira pas au sixième train de sanctions, a déclaré mercredi un porte-parole du gouvernement. Le porte-parole a balayé d’un revers de la main les critiques des diplomates européens selon lesquelles cela retarderait l’accord. « Notre position sur les sanctions contre le patriarche Kirill est connue depuis longtemps et personne ne s’est prononcé contre lors des consultations », a déclaré le porte-parole.

Au cours des négociations, la Hongrie a également été longtemps en désaccord sur l’interdiction du pétrole. Le pays affirme qu’il n’a pratiquement aucune alternative au pétrole russe et a refusé de soutenir la proposition. Pour satisfaire Budapest, les 27 dirigeants de l’UE ont décidé d’opter pour une interdiction partielle et d’exempter des sanctions le pétrole arrivant en Europe par oléoducs. La Hongrie est enclavée et a donc plus de difficultés à se procurer d’autres types de pétrole.

Le patriarche Kirill, le chef de l’Église orthodoxe russe en Russie.


Le patriarche Kirill, le chef de l'Église orthodoxe russe en Russie.

Le patriarche Kirill, le chef de l’Église orthodoxe russe en Russie.

Photo : EPA

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment jouer au blackjack ?

Le blackjack est un jeu de cartes très prisé aussi bien dans les établissements de jeux en ligne que physiques. À l’instar des autres...

La toujours belle Eva Mendes a une « mauvaise journée capillaire » sur des photos Insta.

La toujours belle Eva Mendes a une "mauvaise journée capillaire" sur les photos Insta ... du moins c'est ce...

La bande-annonce IMAX « Ant-Man et la Guêpe : Quantumania » en dit plus sur le petit super-héros.

Il y a quelques jours, la nouvelle bande-annonce du film Marvel Ant-Man and The Wasp : Quantumania a été...

Les Huit Montagnes » conquiert les cœurs des salles d’art et d’essai en Belgique et aux Pays-Bas

L'année écoulée a été un grand succès pour le cinéma belge. Après Zillion et Fermer Les chiffres de fréquentation...

Ce film de premier ordre que personne ou presque ne connaît, mais qui vaut vraiment la peine d’être vu.

Pendant 4 ans, Leonardo DiCaprio a été avec la très belle Camila Morrone. Cependant, elle est bien plus qu'un...