Attentats en Espagne: le bilan est passé à 14 morts

Attentats en Espagne: le bilan est passé à 14 morts

BARCELONE (Espagne) – Le bilan des attentats en Espagne est passé à 14 morts, une femme blessée à Cambrils étant décédée à l’hôpital, a annoncé vendredi la direction générale de la protection civile de la Catalogne.

Une femme grièvement blessée hospitalisée à (l’hôpital) Juan XXIII vient de mourir. Le bilan des attentats de Barcelone et Cambrils passe à 14″, a tweeté l’organisme, qui n’inclut pas dans ces chiffres les cinq “terroristes présumés” abattus par la police à Cambrils.

Une camionnette blanche a foncé jeudi vers 16H50 locales (14H50 GMT) dans la foule de l’allée centrale des Ramblas, au cœur touristique de Barcelone, tuant au moins treize personnes et en blessant une centaine.

Les victimes sont d’au moins 24 nationalités différentes. Une Belge figure parmi les morts et 26 Français ont été blessés dont au moins onze gravement.

Environ huit heures plus tard, juste après minuit vendredi (vers 22H00 GMT jeudi) une Audi A3 a foncé sur la promenade du bord de mer de la station balnéaire de Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, blessant sept personnes, dont un policier. La femme décédée à l’hôpital vendredi faisait partie de ces blessés.

S’en est suivi une fusillade au cours de laquelle la police a tué les cinq occupants de l’Audi, des “terroristes présumés” portant de fausses ceintures d’explosifs.

Attentat de Barcelone: 13 morts et plus de 100 blessés (gouvernement catalan)

Treize personnes au moins ont été tuées et plus de cent blessées quand une camionnette a foncé dans la foule sur une avenue touristique de Barcelone, la deuxième ville d’Espagne, a annoncé le gouvernement de la région.

“Nous pouvons confirmer en ce moment qu’il y a 13 morts et plus d’une centaine de blessés”, a déclaré à la presse le responsable de l’Intérieur du gouvernement régional catalan, Joaquim Forn.

Les services d’urgence faisaient état de 80 blessés dont 15 graves, mais “nous savons que d’autres blessés se sont rendus directement dans les hôpitaux, et ce chiffre d’une centaine pourrait augmenter”, a déclaré Joaquim Forn. Le bilan des morts pourrait aussi s’alourdir, a-t-il ajouté.

Une deuxième arrestation, un suspect identifié

Un deuxième suspect lié à l’attaque à la camionnette qui a fait au moins 13 morts et plus de 100 blessés à Barcelone jeudi a été arrêté, a annoncé le président régional catalan Carles Puigdemont.

Le premier suspect a été identifié et s’appelle Driss Oukabir, selon un porte-parole du principal syndicat de police espagnol, le SUP.

“Collision massive sur les Ramblas de Barcelone menée par une personne à bord d’une camionnette”, avait auparavant indiqué le service de communication des Mossos d’Esquadra, la police catalane.

La zone a été fermée par un cordon de sécurité et des ambulances et des policiers se trouvaient sur place, selon des médias.

Une camionnette a foncé jeudi dans la foule sur l’avenue la plus touristique de Barcelone, dans un attentat que la police a qualifié de terroriste.

Le conducteur en fuite, un Marocain et un Espagnol arrêtés

Le conducteur de la camionnette qui a fait 13 morts et une centaine de blessés jeudi à Barcelone est en fuite mais deux suspects, un Espagnol et un Marocain ont été arrêtés, a indiqué le porte-parole de la police catalane.

Le conducteur est descendu de la camionnette après avoir fauché les piétons sur la Rambla, une avenue pleine de touristes à cette heure, et s’est enfui en courant sans rien dire, a déclaré à la presse le porte-parole de la police catalane Josep Lluis Trapero. Il ne semblait pas armé, a-t-il précisé.

Un des suspects interpellés est un Espagnol né à Melilla et l’autre est le Marocain Driss Oukabir, a-t-il précisé. Oukabir est lié à la camionnette utilisée dans l’attentat revendiqué dans un communiqué par l’organisation de l’Etat islamique. Il a été arrêté à Ripoll dans le nord de la Catalogne, a poursuivi le policier.

Le suspect espagnol a été arrêté à Alcanar, dans l’extrême sur de la Catalogne, où la nuit précédente une explosion dans un logement a fait un mort.

Les enquêteurs relient cette explosion à l’attentat de Barcelone, a-t-il ajouté. “Nous soupçonnons qu’ils (les occupants) préparaient un engin explosif”.

Le porte-parole n’a en revanche pas voulu lier à l’attentat et à l’explosion l’incident d’une voiture qui a forcé un barrage de police dans une commune voisine de Barcelone, fauchant deux Mossos d’Esquadra, les policiers catalans. Le conducteur de la voiture, de nationalité espagnole, est mort. Il n’avait pas d’antécédents judiciaires, a-t-il précisé.

Aps

 

Une pensée sur “Attentats en Espagne: le bilan est passé à 14 morts

  • 22 août 2017 à 14 h 37 min
    Permalink

    La vraie guerre contre l’intégrisme islamiste producteur du terrorisme, n’a jamais été engagée par les Etats Occidentaux; C’est comme la lutte contre les stupéfiants, ce n’est pas en arrêtant les dealers, qu’on mettra fin a la consommation de ces substances, mais en détruisant les champs, les cultures et les sources de financement.
    l’intégrisme islamiste est un produit idéologique totalitaire, qu’on distille chaque vendredi dans les mosquées des Etats Arabo-baathistes, avec la bénédiction des tyrans qui les gouvernent, c’est ceux là qu’il faudra combattre, Or paradoxalement ils sont considérés par les pays occidentaux comme des alliés, ils possèdent des fortunes en Europe, des clubs de football, et plusieurs chaines de télévisions toutes basées à LONDRES qui font quotidiennement l’apologie de l’intégrisme islamiste.

    La Grande Bretagne est devenue un refuge pour tous les intégristes du Monde dit Arabo-islamique, ils agissent à ciel ouvert, quand est ce que Mme Teresa M. va nettoyer devant sa porte?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *