Réunion du Comité Ministériel de suivi OPEP-non OPEP le 24 juillet à Saint-Pétersbourg

Réunion du Comité Ministériel de suivi OPEP-non OPEP le 24 juillet à Saint-Pétersbourg

ALGER – Le Ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, participera à la 4ème réunion du Comité Ministériel conjoint de suivi des pays de l’OPEP et des pays non OPEP (JMMC) qui se tiendra lundi prochain à Saint-Pétersbourg (Russie), a indiqué jeudi le ministère dans un communiqué.

Pour rappel, le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l’OPEP tenue en novembre 2016 et de la Déclaration de coopération ultérieure faite lors de la réunion ministérielle conjointe OPEP-non OPEP tenue en décembre 2016 à Vienne.

Lors de la réunion de décembre, onze (11) producteurs de pétrole non-OPEP ont coopéré avec les 13 pays membres de l’OPEP dans un effort concerté en vue de rééquilibrer le marché mondial du pétrole grâce à un ajustement de la production combinée de 1,8 million de barils par jour.

Les 11 pays producteurs de pétrole non OPEP concernés par cet accord sont l’Azerbaïdjan, Brunei, Bahreïn, Guinée équatoriale, Kazakhstan, Malaisie, Mexique, Oman, Russie, Soudan et Sud Soudan.

Le JMMC est chargé de veiller à ce que les objectifs de la 171ème Conférence ministérielle de l’OPEP et de la Déclaration de coopération soient réalisés grâce à la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production de pétrole des pays OPEP et non OPEP signataires de l’accord de coopération.

Ce Comité facilitera également l’échange d’analyses et de perspectives conjointes, ce qui fournira une contribution précieuse à l’évaluation du processus de conformité.

Le JMMC est composé de trois pays membres de l’OPEP (Algérie, Koweït et Venezuela) et de deux pays non membres de l’OPEP (Russie et Oman).

C’est lors de la tenue à Alger de la 170ème réunion extraordinaire de la Conférence ministérielle de l’OPEP en septembre 2016 que les pays membres de l’OPEP avaient décidé d’ajuster leur production dans un intervalle de 32,5 à 33 mbj et de créer un Comité de haut niveau présidé par l’Algérie en vue d’élaborer les détails de l’accord.

Ces détails ont été définis dans une proposition algérienne adoptée lors de la 171ème réunion ordinaire de la Conférence tenue en novembre 2016 à Vienne.

Le haut comité a également tenu des réunions avec des pays non membres de l’organisation. Ces discussions ont abouti à la signature de l’Accord de coopération entre les pays membres de l’OPEP et les pays non-OPEP participants à la réunion de décembre 2016.

Aps

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *