AlgérieMoyen OrientNews

Zemali réaffirme à partir du Koweït le souci de l’Algérie de renforcer les programmes de l’OAT

Le Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali a réaffirmé, mercredi à Koweït, le souci de l'Algérie d'user de sa qualité de membre dans la plus haute instance à l'Organisation arabe du travail (OAT), en vue d'appuyer les programmes et objectifs de l'Organisation et permettre aux pays arabes de faire face aux défis socioéconomiques à travers "la garantie d'un travail décent et la lutte contre le chômage et la pauvreté, indique un communiqué du Ministère.

Zemali réaffirme à partir du Koweït le souci de l’Algérie de renforcer les programmes de l’OAT

Le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali a réaffirmé, mercredi à Koweït, le souci de l’Algérie d’user de sa qualité de membre dans la plus haute instance à l’Organisation arabe du travail (OAT), en vue d’appuyer les programmes et objectifs de l’Organisation et permettre aux pays arabes de faire face aux défis socioéconomiques à travers “la garantie d’un travail décent et la lutte contre le chômage et la pauvreté, indique un communiqué du Ministère.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture des travaux de la 89ème session du Conseil d’administration de l’OAT, le ministre a indiqué que ces efforts étaient à même de réaliser les objectifs en matière de promotion des marchés du travail et le renforcement de la coopération entre les parties concernées par la production pour davantage de transparence et d’application de la justice sociale sur la base des normes arabes et internationales”.

Zemali a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre les efforts visant à réformer les méthodes de travail de la Commission de l’application des normes de l’Organisation internationale du travail (OIT) en vue de conférer plus de transparence à ces décisions”.

Evoquant la situation dégradée du peuple palestinien dans les territoires occupés à cause des agressions et violations israéliennes, le ministre a souligné l’importance de soutenir les travailleurs palestiniens, appelant les

l’occupation israélienne pour dénoncer ces violations et l’exploitation de la main d’ouvre palestinienne”.

Par ailleurs, en marge de cette rencontre, le ministre s’est entretenu avec le Directeur général de l’OAT, Fayez Ali El Matiri, en présence de l’ambassadeur d’Algérie au Koweït.

Ils ont évoqué les questions liées à l’action arabe commune et les défis auxquelles le monde arabe fait face, notamment le chômage chez les jeunes et l’adaptation des besoins du marché du travail avec l’enseignement et la formation ainsi que la consolidation de la coordination arabe dans les fora internationaux.

Zemali s’était entretenu avec la ministre des Affaires sociales et du Travail et ministre des Affaires économiques du Koweït, Mme Hind Sabeeh Barak Al-Sabeeh, avec laquelle ils ont passé en revue l’expérience “pionnière” de l’Algérie dans les domaines de l’intégration et l’emploi de jeunes, de la création de start-up et de l’assurance sociale.

Ils ont évoqué, en outre, la question de la coopération en matière de main d’œuvre et la possibilité de mettre en place un cadre juridique à travers la suggestion d’un projet de convention bilatérale dans ce domaine.

Pour rappel, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali préside la délégation algérienne qui participe aux réunions de la 89ème session du conseil d’administration de l’Organisation arabe du travail (OAT), tenue au Koweït le 17 et 18 octobre en cours.

L’Algérie participe à cette réunion “en tant que membre authentique du groupe des gouvernements au conseil d’administration de l’OAT pour la période 2018-2020, après son élection durant la 45e session de la conférence arabe du travail, tenue au Caire du 8 au 15 avril 2018”, a précisé le communiqué.

La séance d’ouverture de la réunion comprenait l’allocution prononcée par le Directeur général de l’OAT et président du Conseil administratif de l’organisation en présence de membres du Conseil administratif, et où il a été procédé à l’examen de plusieurs questions inscrites à l’ordre du jour notamment le suivi de la mise en œuvre des décisions de la 45ème Conférence arabe du travail, l’examen du rapport relatif aux conclusions des travaux de la 107ème Conférence de l’OIT (tenue à Genève en juin 2018) et du rapport relatif au progrès réalisé dans les objectifs du développement durable à l’horizon 2030, les procédures de distinction des pionniers en matière d’action arabe, outre l’examen des volets à caractère institutionnel en relation avec les commissions techniques et les volets administratifs et financiers relatifs au fonctionnement de l’organisation.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :