Vidéo : Mbappé bloque le but de Messi dans un geste improbable

Il s’agissait de la 19e minute du match au cours duquel le PSG a fini par s’imposer 1-0 contre Brest grâce à un but de Neymar et à une superbe passe décisive de Messi. Avant cela, une situation curieuse s’est déroulée au Parc des Princes. Une occasion très nette pour Lionel qui n’aurait pas pu être un but car elle a été dégagée sur la ligne par Mbappé ! Oui, le 7 était au milieu du tir de l’Argentin et l’a touché par inadvertance et a dévié le tir qui aurait pu être dangereux.

LE JEU

Une occasion et un jeu à un moment où les Parisiens pressaient leurs adversaires contre leur but. Les occasions se succèdent jusqu’à ce que, à la 29e minute, une passe brillante de Leo soit reprise par Ney, qui marque le 1-0. En seconde période, le Rosarino et le Kylian se sont à nouveau connectés, mais en vain. Le 7ème centrait pour Leo qui reprenait de la tête mais son tir touchait le poteau.

PASSE DE MBAPPÉ ET MESSI FRAPPE LE POTEAU

Le Français sortait d’un grand match, avec notamment un doublé contre la Juventus. Mais, contre Brest, il n’a pas connu sa meilleure après-midi (il a eu un but refusé pour hors-jeu) et a été remplacé à la 31e minute de la deuxième mi-temps, tout comme Neymar. Alors que l’Argentin a terminé l’intégralité des 90 minutes avant la visite du Maccabi Haifa en Israël au deuxième tour de la Ligue des champions.

Les félicitations de Mbappé à Ney à 1-0 (AFP).

Les félicitations de Mbappé à Ney à 1-0 (AFP).

Au-delà de cette action, le trident de MNM a été décisif dans ces neuf matchs depuis le début de la saison. Neymar compte 10 buts et sept passes décisives, Messi : quatre buts et sept passes décisives et sera le meilleur passeur des championnats européens en 2022, avec 17, tandis que Mbappé a neuf cris mais n’a pas encore fourni de passe décisive, une surprise étant donné qu’il en a marqué 26 en 46 matchs la saison dernière.

LE TRIOMPHE DU PSG

Le PSG a gagné et continue sur la voie positive : huit victoires en neuf matchs cette saison. Au Parc des Princes, c’est une victoire 1-0 contre Brest qui s’annonçait beaucoup plus complète mais qui a fini par souffrir. Cela n’a pas empêché Lionel Messi de figurer en tête des temps forts de la journée. On se demandait s’il allait commencer, mais il a finalement joué les 90 minutes et il était en très bonne forme. Il a aidé Neymar pour le 1-0, a eu une tête sur le poteau et a été une menace constante.

Leo avait été remplacé lors de trois des quatre matchs précédents, dont le dernier mardi dernier contre la Juventus. A cause de cela et à cause des mots de Christophe Galtier pour donner de la fraîcheur à l’équipe, on a supposé que le rosarino pouvait se reposer. Mais ce n’était pas comme ça, le DT a mis neuf des onze titulaires qui étaient en Ligue des Champions (sauf Marquinhos et Nuno Mendes) et avec le trident sur le terrain.

Lire aussi:  Le monde est impressionné par le coup de pied de bicyclette de Messi.

Et comme le Paris Saint-Germain n’en finissait plus, après une tête de Messi sur le poteau, tout a changé. L’équipe est fatiguée et commence à être compliquée au point que Kimpembe commet un penalty (douteux) mais l’arbitre l’accorde. Et puis c’était l’heure de la rédemption. Gianluigi Donnarumma, un spécialiste, a sauvé le penalty de Slimani et évité l’égalisation pour donner confiance aux joueurs et leur faire oublier leur erreur en Ligue des champions.

Galtier a déplacé le banc, mais cette fois, il n’a pas enlevé Messi. Mbappé et Neymar sont sortis après 31 minutes de la deuxième mi-temps. Mercredi, il y a une visite au Maccabi Haifa en Israël pour la deuxième journée de la Ligue des Champions, puis dimanche un autre match à l’extérieur contre Lyon et ensuite le rendez-vous FIFA, le dernier avant la Coupe du Monde (Lionel sera avec l’Argentine contre le Honduras le 24/9 et la Jamaïque le 27/9, tous deux aux USA).

Ce qui compte le plus pour le PSG, c’est qu’il a retrouvé le chemin de la victoire et qu’il est en tête de la Ligue 1 avec 19 points, contre 17 pour Lens. Avec Messi et Neymar qui se débrouillent bien, mais qui ont beaucoup de choses à corriger, ils ont maintenant un autre rendez-vous avec l’hymne d’Orejona où Leo cherchera à mettre fin à cinq matchs sans marquer (il en a quatre au total), bien qu’il contribue toujours en mode assistance. Brest, qui avait le gardien Joaquín Blázquez sur le banc, reste dans la zone de relégation.

Related articles

Share article

Derniers articles

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

Les Ukrainiens réfugiés ont plus de possibilités d’ouvrir des comptes bancaires ici | Economie

Les réfugiés ukrainiens aux Pays-Bas auront plus de possibilités de demander un compte courant. Les banques accepteront à partir de lundi les documents qu'elles...

Le gaz des gazoducs Nord Stream ne fuira plus dans la mer Baltique ce week-end | Economie

Le gaz provenant des gazoducs Nord Stream 1 et 2 ne fuira plus dans la mer Baltique pendant le week-end. La société éponyme derrière...