AlgérieFranceNews

Vers la mise en place d’une plateforme numérique de startuppeurs porteurs de projets pour l’Algérie

PARIS - Des startuppeurs issus de la communauté Algérienne en France ont décidé jeudi à Paris de la mise en place d'une plateforme numérique des startups d'Algériens résidant en France porteuses de projets innovants pour accompagner le développement en Algérie. 

Vers la mise en place d’une plateforme numérique de startuppeurs porteurs de projets pour l’Algérie

PARIS – Des startuppeurs issus de la communauté Algérienne en France ont décidé jeudi à Paris de la mise en place d’une plateforme numérique des startups d’Algériens résidant en France porteuses de projets innovants pour accompagner le développement en Algérie.

L’initiative est le fruit d’une rencontre à l’ambassade d’Algérie en France, qui a regroupé près d’une centaine de startuppeurs évoluant en France et d’autres venus d’Algérie, dans le cadre du Cercle Saint-Augustin, un cadre de réflexion lancé il y a une quinzaine de jours par l’ambassadeur Abdelkader Mesdoua avec le monde universitaire et de la recherche.

Cette fois-ci, la rencontre avait pour thème “startups et incubateurs” et elle s’est déroulée en présence du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, qui est en visite de travail en France pour la signature, avec la Région Ile-de-France, d’une feuille de route pour la restauration et la revitalisation de la Casbah d’Alger.

L’ambassadeur a proposé un délai de deux mois pour la mise en place de cette plateforme, en désignant un point focal à l’ambassade pour la coordination.

Il a réitéré aux startuppeurs présents la disponibilité des autorités, qui attendent beaucoup des membres de la communauté algérienne en France pour accompagner leur pays avec des projets innovants.

“Nous sommes prêts, déterminés et résolus à travailler avec vous, de vous assurer l’accompagnement”, a-t-il dit, rappelant à l’occasion les mesures prises par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en faveur des membres de la communauté algérienne vivant à l’étranger en matière de logement, de soutien à l’emploi et d’aide à l’investissement.

Cependant, a-t-il averti dans un langage franc, l'”Algérie, qui a beaucoup changé et dans le bon sens depuis 1999, souffre de quelques difficultés, préconisant de la patience, de la pédagogie et du temps”.

Pour sa part, le wali d’Alger, qui était accompagné de la responsable du projet d’Alger Smart City, a saisi l’opportunité de cette rencontre pour faire un exposé sur le Plan directeur d’aménagement et d’urbanisme de la ville d’Alger (PDAU) 2015-2035.

Le PDAU, un véritable projet urbain qui veut hisser Alger dans les rangs des villes intelligentes, dégage, rappelle-t-on, 82 projets structurants et innovants.

Il a annoncé, dans ce cadre, que la wilaya d’Alger est en train de préparer la prochaine rencontre des startups, lançant à cet effet une invitation aux startuppeurs présents qui voulait avoir, le long du débat, beaucoup plus de visibilité sur ce qui se fait en Algérie en matière de projets innovants.

Une volonté de créer de la valeur ajoutée en Algérie

La quête de visibilité était axée notamment sur la stratégie algérienne en matière de startups, l’accompagnement des projets, l’organisation des synergies, la bataille de la data, les interlocuteurs en Algérie, etc. Mais les différents intervenants, notamment ceux qui ont déjà des produits en France et ailleurs, ont manifesté leur volonté de créer de la valeur ajoutée en Algérie, sachant que le marché est “très prospère”.

Dans ce sens Karim Oumnia, un ingénieur de l’Ecole nationale de polytechnique d’Alger et entrepreneur en France, créateur des marques Baliston et Glagla Shoes, des chaussures uniques et spécialisés portées par les stars et les sportifs, a affirmé que grâce aux startups, “n’importe quel pays émergent peut devenir une puissance mondiale”, soulignant qu’en Algérie, il existe une “véritable dynamique”, de l’écoute des autorités et d’énormes opportunités.

Plusieurs intervenants ont présenté brièvement leurs projets innovants, chacun dans son domaine, ce qui a donné l’occasion à de nombreux présents à s’informer de la nature et de la qualité de leurs produits, offrant ainsi l’occasion à l’établissement de contacts entre startuppeurs.

Satisfaits de la qualité de cette rencontre, l’ambassadeur et le wali d’Alger ont tenu à affirmer leur disponibilité à accompagner les projets innovants et à faciliter leur déroulement en Algérie.

Aps   

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close