AlgérieMaghrebNews

Venezuela : Maduro réélu, l’opposition appelée à “un grand dialogue national”

Venezuela : Maduro réélu, l’opposition appelée à “un grand dialogue national”

CARACAS – Le Président sortant du Venezuela, Nicolas Maduro, réélu dimanche pour un nouveau mandat de six ans, a salué “une victoire populaire”, invitant, à la même occasion, l’opposition à participer à “un grand dialogue national”.

 “On a encore gagné ! Nous avons encore triomphé ! Nous sommes la force de l’histoire transformée en une victoire populaire permanente”, a indiqué le président reconduit après “un scrutin propre et transparent”, selon les observateurs.

Son nouveau mandat de six ans débutera officiellement en janvier 2019. S’adressant à la foule rassemblée devant le palais de Miraflores à Caracas, Nicolas Maduro s’est également réjoui d’un “record historique” déclarant que “jamais auparavant un candidat à la présidentielle n’avait gagné avec 68% des voix du peuple, et jamais auparavant il n’avait 47 points d’avance sur le second candidat”.

Après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote, le président sortant a remporté le scrutin par 67,7% des voix contre 21,2% à son principal adversaire, Henri Falcon, selon la présidente du Conseil national électoral (CNE), Tibisay Lucena. L’abstention a enregistré un taux élevé  d’environ 52%.

Quelque 20 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes, et selon le décompte de la commission électorale, sur 8.603.936 de votes, M. Maduro a obtenu 5.823.728 suffrages exprimés.

Lors des dernières élections présidentielles en 2013, où Maduro s’était mesuré à l’opposition réunie autour d’Henrique Capriles, le taux de participation avait été de 79,69%.

“Sur vingt-quatre élections, c’est notre vingt-deuxième victoire en dix-neuf ans, depuis l’arrivée de (Hugo) Chavez au pouvoir, a également rappelé le président Maduro.

“C’est le mouvement d’un peuple révolutionnaire. C’est une grande victoire. Et je veux remercier les forces armées et tous les volontaires des bureaux de vote ainsi que les militants du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV). Ne critiquez pas les gens humbles qui accompagnent notre mouvement. Ce fut une élection impeccable”, s’est-t-il encore félicité.

L’opposition invitée à “un grand dialogue national”

Comme il s’y était engagé durant la campagne électorale, Nicolas Maduro a convié l’opposition à participer à ses côtés à “un grand dialogue national”.

Peu après la fermeture des bureaux de vote, Henri Falcon est le premier politique à prendre la parole à la télévision, appelant à de nouvelles élections, en raison, a-t-il dit, de l'”influence” exercée par les sympathisants de M. Maduro sur les opérations de vote.

Toutefois, les observateurs internationaux affirment ne pas avoir constaté ces irrégularités,  mettant ces accusations sur le compte de l’opposition et des médias, “hostiles au gouvernement et à cette élection présidentielle”.

La nouvelle élection présidentielle est dédiées, selon les thèmes de la campagne électorale de M. Maduro à “la rénovation et la reconstruction économique” sur fond de “paix et de démocratie dans le pays”.

Touché par l’effondrement des cours du brut depuis 2014, le Venezuela, qui tire 96% de ses revenus du pétrole, souffre d’un manque de devises qui l’a plongé dans une crise aiguë. En cinq ans le PIB a fondu de 45% selon le FMI, qui anticipe une contraction de 15% en 2018 et une inflation de 13.800%.

Aps

 

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close