AMÉRIQUEMexiqueNews

USA : Trump, 45e président Un pont, pas un mur

USA : Trump, 45e président

Un pont, pas un mur

Washington par : Abdelkader DJEBBAR

Donald Trump est désormais officiellement président des Etats-Unis. Le milliardaire a pris la succession de Barack Obama, lors de la traditionnelle cérémonie d’investiture à Washington D.C., la capitale fédérale américaine. « A partir d’aujourd’hui, l’Amérique d’abord », a-t-il promis lors de son discours. Mais ses opposants ne sont pas tous prêts à l’accepter dans le calme : des heurts ont éclaté entre la police et des manifestants dans le centre de la ville. Les forces de l’ordre annoncent l’arrestation d’environ 95 personnes.

Grosse journée que ce vendredi 20 janvier non seulement en Amérique du Nord mais à travers le monde entier et c’est le moins que l’on puisse dire. Ce fut l’investiture de Donald Trump pour régner sur les USA le temps d’un mandat au moins, devenant ainsi le 45 e président des États -Unis malgré les contestations et manifestations anti-investiture dans certaines grandes villes américaines et un service de sécurité jamais connu auparavant par le pays.

Cette cérémonie a été précédée deux jours plus tôt par l’ultime conférence de presse de Barack Obama élu en 2009 puis réélu en  2013. Face à un parterre de journalistes réunis à la Maison Blanche ce fut l’occasion pour lui de revenir sur de nombreux thèmes qui ont occupé la fin de son mandat, comme un testament politique.

« Je suis fier des changements sociétaux qui ont eu lieu depuis une dizaine d’années », a défendu Barack Obama. « Des gens méritants apparaîtront, de toutes les parties de l’Amérique, quelle que soit leur religion ou leur race », a-t-il répondu, interrogé sur la possibilité d’un nouveau président noir à la Maison Blanche.C’est ce que nous faisons en Amérique. » Tout en assurant que « les choses progressaient », il a indiqué qu’il restait « du travail sur la question raciale ».

« Je veux écrire, je veux être au calme, je veux passer du temps avec mes filles », a d’abord indiqué Barack Obama. Ce sont là mes priorités pour l’année ». Mais il n’a pas exclu de s’exprimer, en tant que « citoyen de ce pays », « si les valeurs fondamentales de l’Amérique » étaient menacées sous Donald Trump. Il a notamment évoqué des sujets comme la discrimination, le droit de vote, la liberté de la presse ou l’immigration.

« Les colonies et la croissance des colonies créent une réalité sur le terrain qui rendra de plus en plus impossible l’entrée en vigueur d’une solution à deux Etats », a indiqué Barack Obama, en évoquant le conflit israélo-palestinien.

« Le statu quo est intenable », a-t-il également indiqué, en défendant de nouveau une solution à deux Etats. Evoquant son successeur Donald Trump, qui a promis d’installer l’ambassade américaine à Jérusalem dans un geste hautement controversé, il a mis en garde contre le fait de mener des « mouvements unilatéraux soudains » dans un « environnement explosif ». Et ce sont précisément tous ces points que le nouveau président des USA aura inscrit dans son programme de campagne en étant assez opposé à son prédécesseur.

Globalement, ce vendredi fut une journée exceptionnelle. Il y avait du monde partout. Opposants et « complices », partisans et anti. Chacun ayant des principes fondamentaux à défendre, à mettre en avant. Pour Barack Obama, tout est bien fini bien. Pour son successeur, les choses sérieuses ne font que commencer. Les Américains de la base veulent du changement dans la continuité… Et un peu partout, « on souhaite que Donald Trump ne commette pas d’erreur ». D’autres souhaitent que « Trump construise un pont avec le Mexique, entre autres, au lieu d’un mur ».

A.D

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :