Etats-UnisNewspolitique

USA : Noel « dans le chaos »

Depuis vendredi minuit, les camps républicains et démocrates se rejettent la responsabilité de ce « shutdown », une impasse budgétaire qui a provoqué la fermeture partielle des administrations. La pierre d'achoppement : le financement d'un mur à la frontière Mexicaine, que promet Donald Trump depuis sa campagne Présidentielle de 2016 et auquel s'opposent farouchement les démocrates.

USA : Noel « dans le chaos »

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

Depuis vendredi minuit, les camps républicains et démocrates se rejettent la responsabilité de ce « shutdown », une impasse budgétaire qui a provoqué la fermeture partielle des administrations. La pierre d’achoppement : le financement d’un mur à la frontière Mexicaine, que promet Donald Trump depuis sa campagne Présidentielle de 2016 et auquel s’opposent farouchement les démocrates.

Les États -Unis, en cette période des fêtes de fin d’année, tremblotent comme pas possible. Trump continuent de mettre à l’index les démocrates qui s’opposent à la réalisation du « mur Mexicain » pour, entre autres, freiner la migration illégale. Cela rappelle, en quelque sorte, le mur de Berlin qui, malheureusement, remue le couteau dans la plaie.

Et comme victime toute choisie, le Président Américain ne cesse de ressasser, qu’il a passé la soirée du réveillon de Noel tout seul, loin des bruits de la ville et près des cauchemars de la vie politique, sans argent. Il attendait un coup de fil des démocrates pour débloquer la situation, a-t-il dit. Et là, encore une fois, Trump s’en lave les mains et met au banc des accusés les banques qui freinent ses actions.

Le tout se résume aux turbulences financières, à la paralysie d’une partie des administrations Américaines, au limogeage-choc du Ministre Américain de la Défense : les démocrates ont accusé lundi Donald Trump d’avoir plongé les États-Unis dans « le chaos » à la veille de Noël, alors qu’aucune issue immédiate à la paralysie de l’État ne se dessine en cette fin d’année.

Les démocrates accusent Donald Trump de plonger le pays « dans le chaos ».

Depuis vendredi minuit, les camps républicains et démocrates se rejettent la responsabilité de cette impasse budgétaire, dont le point de départ est la question du financement d’un mur à la frontière Mexicaine.

Lundi soir, le Président Trump a confirmé que rien n’avait pour l’heure changé concernant la paralysie partielle des administrations fédérales. « Rien de nouveau sur le shutdown. Nous avons besoin de davantage de sécurité à la frontière », a-t-il seulement déclaré à la Maison Blanche.

« Nous sommes déjà en train de construire et de rénover plusieurs kilomètres de mur, dont certains sont achevés. Les démocrates doivent mettre fin au shutdown et achever le financement ! », avait tonné Trump plus tôt sur Twitter. L’expectative se poursuit…

A.D

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :