Etats-UnisNewspolitique

USA : La java Trump

Washington : Les démocrates ne déposent pas les armes. Ils persistent et signent pour la destitution de Trump, le Républicain au pouvoir. La plus grande gifle réside dans le geste de la Présidente du Congres qui, en plein discours annuel de Trump a purement et simplement déchiré le discours en pleine tribune.

USA : La java Trump

Montréal : Abdelkader DJEBBAR 

Washington : Les démocrates ne déposent pas les armes. Ils persistent et signent pour la destitution de Trump, le Républicain au pouvoir. La plus grande gifle réside dans le geste de la Présidente du Congres qui, en plein discours annuel de Trump a purement et simplement déchiré le discours en pleine tribune.

Le suspense était quasi nul : le Sénat a acquitté des deux chefs d’accusation Donald Trump, mercredi 5 février, à l’issue de son procès en destitution initié par la Chambre des représentants en décembre 2019. Pour ce vote final, le Président Américain a reçu le soutien de tous les élus républicains sauf un, mais d’aucune voix démocrate.

Dans le détail, 52 des 100 sénateurs Américains ont déclaré le Président Américain non coupable du chef d’abus de pouvoir. Et 53 d’entre eux l’ont déclaré non coupable du chef d’entrave à la bonne marche du Congrès. Or, la Constitution des Etats-Unis imposait une majorité des deux tiers (67 sièges sur 100) pour déclarer coupable l’actuel Président des Etats-Unis.

L’opposition réclamait sa destitution pour avoir essayé de forcer l’Ukraine à « salir » son possible adversaire à la Présidentielle Joe Biden, notamment en gelant une aide militaire cruciale pour ce pays en guerre. Depuis que le scandale a éclaté, Donald Trump se dit victime d’une chasse aux sorcières orchestrée par ses adversaires démocrates, qui n’auraient pas digéré sa victoire surprise de 2016.

Sans surprise, les réactions politiques sont très partisanes. Le chef de la majorité républicaine au Sénat Mitch McConnell a qualifié cette procédure de destitution d' »erreur politique colossale » de la part des démocrates. Le leader de la minorité démocrate, Chuck Shumer, estime-lui que l’acquittement n’a « aucune valeur » parce que son procès n’a pas été « équitable » (ce sont les républicains du Sénat qui étaient chargés d’en fixer les règles).

A.B

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :