France

Une dizaine d’ex-militaires français partis faire le djihad en Irak et Syrie

Une dizaine d’anciens militaires français, dont certains issus des forces spéciales et de la Légion étrangère, ont rejoint les rangs des jihaddistes en Irak et en Syrie sous différentes bannières, ont affirmé mercredi la radio RFI et le quotidien L’Opinion. Interrogé sur ces informations, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a apporté une confirmation partielle. «Les cas d’anciens militaires tentés par une aventure djihadiste sont d’une extrême rareté», a-t-il dit lors d’une conférence de presse portant sur les nouvelles mesures antiterroristes prises par le gouvernement français. «La DPSD (Direction de la protection et de la sécurité de la défense) va renforcer sa vigilance et les moyens affectés à la DPSD vont être augmentés», a-t-il ajouté. La plupart de ces anciens militaires combattent dans les rangs du groupe Etat islamique, croit savoir RFI. L’un d’eux commande un groupe d’une dizaine de Français qu’il a formés au combat dans la région de Deir Ezzor (Syrie), selon la radio. «D’autres sont experts en explosifs (…) Il s’agit de jeunes d’une vingtaine d’années, certains convertis, d’autres issus de culture arabo-musulmane», indique également RFI sur son site internet.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :