Maghreb

Un ancien ministre libyen arrêté en Grande-Bretagne

Un ancien ministre libyen arrêté en Grande-Bretagne

Le Libyen arrêté jeudi au Royaume-Uni dans l’enquête sur le meurtre d’une policière britannique en 1984 devant l’ambassade de Libye à Londres, a été identifié lundi par les médias britanniques comme étant un ancien ministre libyen de l’Education. L’homme âgé d’une cinquantaine d’années, arrêté dans le sud-est de l’Angleterre dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de la policière Yvonne Fletcher, a été identifié, notamment par le Guardian, comme étant Saleh Ibrahim Mabrouk. Mabrouk est un ancien ministre de l’Education et un membre haut placé des comités révolutionnaires qui avaient été mis en place par Mouammar Kadhafi, avance lundi le Guardian qui affirme qu’il a fait une demande d’asile au Royaume-Uni. Il avait été arrêté jeudi pour soupçon de complot de meurtre, avec deux autres Libyens, une femme d’une quarantaine d’années et un homme d’une trentaine d’années soupçonnés de blanchiment d’argent. Ils ont été tous les trois libérés sous caution vendredi. Yvonne Fletcher, âgée de 25 ans, avait été tuée alors qu’elle était en faction près de l’ambassade de Libye à Londres, devant laquelle était organisée une manifestation pacifique contre le régime de Mouammar Kadhafi.

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maghreb

Un ancien ministre libyen arrêté en Grande-Bretagne

Un ancien ministre libyen arrêté en Grande-Bretagne

Le Libyen arrêté jeudi au Royaume-Uni dans l’enquête sur le meurtre d’une policière britannique en 1984 devant l’ambassade de Libye à Londres, a été identifié lundi par les médias britanniques comme étant un ancien ministre libyen de l’Education. L’homme âgé d’une cinquantaine d’années, arrêté dans le sud-est de l’Angleterre dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de la policière Yvonne Fletcher, a été identifié, notamment par le Guardian, comme étant Saleh Ibrahim Mabrouk. Mabrouk est un ancien ministre de l’Education et un membre haut placé des comités révolutionnaires qui avaient été mis en place par Mouammar Kadhafi, avance lundi le Guardian qui affirme qu’il a fait une demande d’asile au Royaume-Uni. Il avait été arrêté jeudi pour soupçon de complot de meurtre, avec deux autres Libyens, une femme d’une quarantaine d’années et un homme d’une trentaine d’années soupçonnés de blanchiment d’argent. Ils ont été tous les trois libérés sous caution vendredi. Yvonne Fletcher, âgée de 25 ans, avait été tuée alors qu’elle était en faction près de l’ambassade de Libye à Londres, devant laquelle était organisée une manifestation pacifique contre le régime de Mouammar Kadhafi.

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :