News

UMA : le processus d’édification maghrébin a connu d’importantes réalisations

UMA: le processus d’édification maghrébin a connu d’importantes réalisations

RABAT – Le processus d’édification et d’intégration maghrébin a connu d’importantes réalisations sur le terrain et une forte impulsion en faveur de l’action maghrébine commune dans divers domaines touchant au quotidien du citoyen maghrébin, a souligné le Secrétariat général de l’Union du Maghreb arabe (UMA).

« Le processus d’édification et d’intégration maghrébin a connu d’importantes réalisations sur le terrain et une forte impulsion en faveur de l’action maghrébine commune dans divers domaines touchant au quotidien du citoyen maghrébin à travers l’élaboration de programmes de coopération et le suivi de leur mise en œuvre par les commissions, les conseils des ministres maghrébins et leurs différentes instances », a indiqué un communiqué du Secrétariat général de l’union à l’occasion du 27e anniversaire de sa création (17 février 1989).

Cette célébration constitue une occasion pour exprimer la fierté quant aux acquis réalisés sur la voie de l’édification du Maghreb, à travers la mise en place des institutions de l’Union et de ses structures qui « fonctionnent de manière effective, malgré certaines difficultés ».

Dans le domaine politique, les pays maghrébins ont soutenu le dialogue, la coordination et la consultation dans le cadre du conseil des ministres des Affaires étrangères en vue de prendre des positions communes sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Les pays de l’UMA ont insisté sur le lancement d’un processus de coopération sécuritaire maghrébin dans la perspective de la mise en place d’une stratégie globale, a indiqué la même source, ajoutant que cette coopération émanait de la conviction des dirigeants maghrébins de l’importance des défis transfrontaliers que les pays de la région affrontent ainsi que de la nécessité d’une réponse commune et collective au phénomène du terrorisme.

Le Secrétariat général de l’UMA a également rappelé les grands progrès réalisés dans ce domaine depuis la tenue à Alger en juillet 2012 d’une réunion du conseil des ministres des AE consacrée à la problématique sécuritaire (…) qui a été « sanctionnée de décisions et recommandations susceptibles d’appuyer les capacités maghrébines à faire face aux défis sécuritaires ».

Dans ce cadre, le communiqué a rappelé la tenue de la 5e session du conseil des ministres de l’Intérieur (Nouakchott, 30 avril 2015) pour exprimer « la volonté forte des dirigeants maghrébins de conjuguer les efforts pour faire face aux défis et dangers qui menacent la sécurité et la stabilité de la région du Maghreb ».

Le Secrétariat général de l’UMA œuvre à renforcer ses relations avec ses principaux partenaires internationaux notamment les organisations et les ensembles similaires aux niveaux régional et international ».

Il a rappelé les efforts déployés par l’UMA en vue de réactiver le dialogue avec l’Europe, l’Amérique et l’Afrique.

Il a, à cet effet, entamé une série de réunions de concertation régulières avec les secrétaires généraux de la Ligue arabe, de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) et du Conseil de coopération des pays du Golfe, en vue de renforcer leur coopération et coordonner leurs positions.

La coopération sectorielle a connu de son côté une évolution constante, comme en témoignent les activités intenses sur la scène maghrébine dont des réunions ministérielles, des rencontres artistiques, des séminaires et des ateliers, qui couvrent les domaines de l’action maghrébine commune, a ajouté le communiqué.

Les conclusions de ces rencontres ont « contribué à relancer la coopération maghrébine, réaliser de nouveaux acquis sur la voie du soutien du processus d’édification de l’UMA et de la consécration de la complémentarité maghrébine ».

Après le lancement en 2015 de la Banque Maghrébine pour l’investissement et le Commerce Extérieur, le secrétariat général a relevé que l’Union poursuivait ses efforts en vue de parachever le projet d’accord pour la mise en place d’une zone de libre-échange entre les pays de l’UMA, notant que ce processus se trouvait à « sa phase finale ».

« 27 ans après la création de l’UMA, le rêve des peuples et des dirigeants maghrébins d’une complémentarité maghrébine se concrétise jour après jour », a indiqué le Secrétariat général, soulignant que « l’UMA est aujourd’hui une entité à part entière qui œuvre sans relâche à réaliser les aspirations des peuples de la région sur les plans politique, économique, social et sécuritaire pour devenir un espace où règnent sécurité et stabilité ».

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :