Uber ne doit pas encore appliquer immédiatement la convention collective des taxis

Uber n’est pas encore tenu de se conformer à la convention collective du transport par taxi, en attendant l’issue d’un appel. La Cour d’appel d’Amsterdam a statué mardi. En septembre, après une plainte du syndicat FNV, un tribunal a contraint Uber à traiter les chauffeurs qui travaillent via la plateforme comme des employés et à les rémunérer conformément à la convention collective de travail. Le groupe technologique a fait appel de cette décision.

Le tribunal estime que les intérêts d’Uber et des chauffeurs l’emportent sur ceux de FNV. L’entreprise et les conducteurs devraient procéder à des changements radicaux et coûteux pour appliquer la convention collective de travail.

Dans le même temps, il n’est toujours pas certain que la décision antérieure soit maintenue dans le cadre de l’appel. Si ce n’est pas le cas, Uber devra à nouveau engager des frais importants pour défaire des interventions antérieures.

La Cour d’appel a souligné que cette mesure provisoire ne dit encore rien de l’issue de l’appel d’Uber.

Lire aussi:  Voici les principaux plans de la note d'un million

La FNV s’oppose depuis longtemps aux entreprises dites « plateformes » qui permettent à des entrepreneurs indépendants de réaliser des travaux. Selon le syndicat, Uber est coupable de faux travail indépendant. Les chauffeurs sont pratiquement des employés de l’entreprise, mais ils ne bénéficient pas des mêmes avantages, affirme la FNV.

Amrit Sewgobind, directeur de la FNV, est donc déçu que le tribunal n’ait pas imposé une astreinte à Uber pour forcer l’entreprise à appliquer la convention collective de travail. Il s’attend néanmoins à ce qu’à terme, les chauffeurs Uber ne se déplacent plus en tant qu’indépendants. « Notre système juridique va mettre un terme à cela tôt ou tard », a-t-il déclaré.

Uber fait valoir que de nombreux conducteurs ne veulent pas du tout être employés par la société. « Nous continuons à défendre le droit des conducteurs à rester indépendants », explique le directeur général pour l’Europe du Nord, Maurits Schönfeld, dans une réponse écrite.

Related articles

Share article

Derniers articles

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

Les Ukrainiens réfugiés ont plus de possibilités d’ouvrir des comptes bancaires ici | Economie

Les réfugiés ukrainiens aux Pays-Bas auront plus de possibilités de demander un compte courant. Les banques accepteront à partir de lundi les documents qu'elles...
Lire aussi:  Les salaires n'ont pas augmenté autant que cet été au cours des quarante dernières années.