MaghrebNews

Tunisie : la crise avec un groupe pétrolier britannique résolue

Tunisie : la crise avec un groupe pétrolier britannique résolue

La Tunisie a annoncé vendredi être parvenue à un accord avec le groupe britannique de services pétroliers Petrofac pour qu’il reprenne ses activités sur un champ gazier bloqué depuis plusieurs mois par un conflit social. «Nous avons signé un accord avec Petrofac (…) après des négociations qui ont duré jusqu’à trois heures du matin», a dit à l’AFP le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi. «Le problème est terminé et la compagnie va déterminer, sur le plan technique, quand elle va reprendre ses activités », a-t-il ajouté. Après des jours de spéculations dans la presse, le gouvernement tunisien avait annoncé mercredi que Petrofac avait entamé les procédures pour quitter le champ de Chergui, au large des îles Kerkennah (sud est), qui fournit 12% de la production nationale. Cette production était à «l’arrêt total» depuis janvier en raison d’un conflit social, des manifestants réclamant des emplois permanents, selon la ministre de l’Energie Hela Cheikh Rouhou.

L’accord, négocié en présence de représentants de la société civile de Kerkennah (pêcheurs, manifestants, syndicalistes et diplômés chômeurs), prévoit «d’employer (les protestataires) sur trois ans, de créer une société pour le développement de Kerkennah (…) et la reprise de la production de Petrofac», a précisé M. Trabelsi.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :