MaghrebNews

Tunisie Décès de l’ancienne présidente du syndicat national des journalistes tunisiens

Tunisie

Décès de l’ancienne présidente du syndicat national des journalistes tunisiens

Tunis par : Nacer Ould Mammaar

L’ancienne présidente du Syndicat National des Journalistes Tunisiens, Néjiba Hamrouni, est décédée dans la soirée de dimanche à lundi.

Après un long combat avec la maladie, l’ancienne présidente du SNJT s’est finalement éteinte. Sa disparition a provoqué une douloureuse émotion au sein de la corporation.

La dépouille de la défunte Néjiba Hamrouni a été déplacée dans la matinée au siège du Syndicat pour y recevoir un dernier hommage de la part des journalistes pour être par la suite inhumée au cimetière du Btan à la Mannouba après la prière d’El Asr.

Néjiba avait occupé le poste de présidente du SNJT entre 2011 et 2014, période pendant laquelle elle avait joué un rôle important dans la lutte pour la liberté de la presse.

Au moment où nous mettons sous presse, la dépouille de l’ex-présidente du SNJT, Nejiba Hamrouni, est arrivée vers 11h dans les locaux du syndicat à l’avenue des Etats-Unis à Tunis. Une foule immense était sur place dans l’attente de l’arrivée du convoi funèbre.

Le président du SNJT a fait un discours rendant hommage à la défunte et rappelant son rôle dans la lutte pour l’indépendance et la liberté de la presse.

Présent sur les lieux, l’expert politique, Slaheddine Jourchi, a déclaré que la scène médiatique tunisienne a perdu une grande journaliste qui a laissé son empreinte pour toujours à travers durant la présidence du SNJT. La défunte sera inhumée après la prière d’al-Asr au cimetière d’El Battan à Mannouba.

A.O.M

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :