AMÉRIQUEEtats-UnisInternationalNews

Trump en eaux troubles

Trump en eaux troubles

Montréal par : Abdelkader  DJEBBAR

Tout laisse croire que les jeux sont faits entre Trump et Clinton. Et la troisième ronde a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à, ni plus ni moins qu’à Las Vegas, haut lieu des casinos, dans l’état du Nevada. Trump s’en est sorti presque « plumé » du débat, le troisième et dernier à quelques petites semaines du vote pour la Maison Blanche, le 8 novembre prochain. Ce n’est pas seulement la roulette russe ou les machines à sous ou encore le poker qui ont mis out Trump. Ce sont surtout les femmes qui menacent pour se venger des attouchements sexuels qu’elles ont subis de la part du candidat Trump. Ces femmes représentent tout simplement les 53% de l’électorat américain. Donc, Clinton semble en position très confortable pour le bureau oval à Washington.

L’événement de 90 minutes s’est donc tenu à Las Vegas moins de trois semaines avant les élections du mois de novembre. Le scrutin par anticipation a déjà commencé dans plus de 30 États, et plus de 2,2 millions d’Américains ont voté.

La campagne démocrate semble prendre de l’ampleur dans les États traditionnellement républicains tandis que les chances de Donald Trump s’amenuisent de plus en plus.

Donald Trump était déjà profondément impopulaire auprès de certains électeurs, mais sa candidature a été durement ébranlée par un enregistrement audio dans lequel il tenait des propos vulgaires et des allégations d’agressions sexuelles, comme le rappelle le quotidien LA PRESSE de Montréal.

Comme dans les deux premiers débats, Hillary Clinton a qualifié son rival comme étant inapte pour le poste de président et de rallier les Américains qui se sont montrés fortement divisés pendant la campagne.

Ce ne sera pas une tâche facile pour Mme Clinton, qui a elle-même été confrontée à plusieurs critiques sur l’utilisation de ses courriels lorsqu’elle était secrétaire d’État ou sur son présumé double discours en public et en privé concernant Wall Street et les banques.

Selon les derniers sondages, Hillary Clinton mène dans la plupart des États pivots. Lundi, son équipe de campagne a redoublé d’efforts en Arizona, un État qui n’a voté démocrate qu’une seule fois en 62 ans.

Donald Trump a mené une campagne très agressive dernièrement, laissant planer le doute d’une élection truquée ou attaquant sa rivale quant à sa gestion des scandales sexuels touchant son mari, Bill Clinton. L’ancien président n’a jamais été formellement accusé, mais il a réglé à l’amiable une poursuite de harcèlement sexuel.

Mais, rien n’est encore définitivement joué. Les électeurs américains sont capables de tout pour déstabiliser le monde, particulièrement en cette période de guerre autour de Mossoul, EN Irak.

A.D

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :