AMÉRIQUEEtats-UnisMoyen OrientNews

Trump aurait accepté un plan de partition des territoires Palestiniens occupés (CNN)

Trump aurait accepté un plan de partition des territoires Palestiniens occupés (CNN)

WASHIGTON – Le président Trump aurait donné son accord pour un plan de partition des territoires palestiniens occupés qui propose l’annexion de la Cisjordanie occupée et la bande de Ghaza à l’Egypte et à la Jordanie, selon les révélations de son ancien conseiller, Steve Bannon, rapportées jeudi par CNN.

Dans un livre à paraître le 9 janvier, dont des extraits sont rendus au fur et à mesure publics par CNN, Steve Bannon a affirmé que le président Trump adhérait totalement à ce plan proposant, entres autres, la partition de ces deux territoires palestiniens entre l’Egypte et la Jordanie.

L’ouvrage intitulé ” feu et fureur à l’intérieur de la Maison Blanche de Trump” (Fire and Fury : Inside the Trump White House) s’appuie sur plusieurs entretiens avec Steve Bannon et fait la lumière sur les circonstances ayant entouré la prise de décision d’auto proclamer al-Qods occupé comme capital d’Israël.

L’auteur, Michael Wollf, a affirmé que Steve Bannon a fait ces révélations durant un dîner à New York avec l’ancien président de Fox News, Roger Ailes. La rencontre s’est tenue le 3 janvier de l’année dernière en pleine transition à la présidence des Etats-Unis et à deux semaines de l’investiture de Trump.

Lors de ce dîner, Steve Bannon a annoncé le plan d’action immédiat de la Maison Blanche de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à la Ville sainte. ” Dés le premier jour (de la prise de fonction de Trump) nous déplacerons l’ambassade américaine à (al-Qods), Netanyahu est éreinté, Sheldon est éreinté “, a confié l’ancien

chef de la stratégie de la Maison Blanche.

Sheldon Adelson, un magnat des casinos pro-israélien, avait contribué au financement de la campagne présidentielle de Trump.

“On sait où on va sur cette (question), que la Jordanie prenne la Cisjordanie, que l’Egypte prenne Gaza, laisser les s’en occuper ou sombrer en essayant”, a-t-il dit.

Lorsque l’ancien président de Fox News a demandé à Bannon qu’elle fût la position de Trump sur ce plan, il a répondu que le président ” adhérait totalement ” à cette proposition.

En décembre, Trump a mis à exécution une partie de ce plan en proclamant al Qods occupé capitale d’Israël au mépris des réactions de toute la communauté internationale.

Le livre suscite déjà la colère du président Trump, accusant Bannon d’avoir “perdu la raison”. Ses avocats ont demandé jeudi sa non publication évoquant ” des comptes rendus faux et sans fondements “.

Aps

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :