AlgérieNews

Tous et toutes aux urnes

Tous et toutes aux urnes

Synthèse par : Abdelkader DJEBBAR

On veut tout faire pour plaire en Algérie dans le cadre de la préparation des prochaines élections locales pour les assemblées populaires des communes et des wilayas prévues le 23 novembre. Des élections, qui, dit-on en haut lieu représentent un “pilier supplémentaire” au renforcement de l’édifice démocratique et une occasion de réaliser à nouveau une “représentation juste” de la femme, a souligné samedi à Alger, le Ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui.

Dans son intervention lors d’un séminaire consacré au thème de la participation politique des femmes aux assemblées élues locales organisé par son département Ministériel en partenariat avec ONU-femmes, M. Bedoui a relevé que ce rendez-vous électoral constitue aussi une occasion pour “valoriser les acquis et l’expérience de l’élue locale”.

Il a ajouté, à ce propos, que celle-ci “a réussi à briser les stéréotypes en laissant une bonne impression aux citoyens par son intérêt porté sur les réalités quotidiennes en sa qualité de membre de l’assemblée populaire communale ou de wilaya ou de présidente d’une des commissions permanentes des assemblées” et ce, a-t-il dit, “grâce à ses convictions et son investissement dans le travail sur le terrain, ainsi qu’à son militantisme dans une démarche silencieuse”.

“A travers ses efforts, l’Algérie a démontré son engagement à appuyer les principes de gouvernance démocratique, en créant des conditions favorables à une participation politique inclusive des femmes et des hommes “, a souligné M. Overvest, représentant onusien, appelant à ce que ces efforts “soient soulignés et se poursuivent “.

Le responsable onusien a mis en avant également la révision constitutionnelle qui “a expressément ouvert de nouveaux horizons pour la promotion des femmes élues dans les postes de décision”, où l’État “œuvre à promouvoir la parité entre les hommes et les femmes et encourage l’accès des femmes aux responsabilités dans les institutions et les administrations publiques”, a-t-il noté.

Dans le cadre des préparatifs de la campagne électorale, la direction de la réglementation et de l’administration générale, a désigné 11 salles, pour permettre aux candidats ou à leurs représentants de tenir les meetings, dans la commune d’Oran. Ces endroits, répartis dans les quartiers de la commune d’Oran, seront aménagés pour offrir le cadre fonctionnel nécessaire aux candidats ou leurs représentants.

Les services concernés ont, aussi, réservé 119 de sites destinés à l’affichage. Des panneaux réservés à l’affichage ont été installés dans des endroits publics et sur les routes principales.
Tout affichage, en dehors, des emplacements réservés légalement à cet effet, est interdit. Des mesures seront prises afin d’éviter les affichages illicites sur les murs et qui continuent «d’envahir» la ville, lors de chaque rendez-vous électoral. La commune d’Oran dispose de 935 bureaux supervisés par 90 centres pour permettre aux électeurs inscrits officiellement, après les différentes opérations de mise à jour du fichier numérisé par le service du Bureau électoral, d’accomplir leur devoir. Les nouvelles technologies ont également, facilité la révision des listes électorales lesquelles ont subi de grandes modifications, en raison de nombreuses opérations de relogements effectuées, dans de nombreuses régions du pays. Concernant la journée du 23 novembre, 285 centres de vote seront ouverts et 2.261 bureaux de vote, dans la wilaya pour quelque 1.020.000 électeurs.

“Les prochaines élections locales sont une opportunité pour consolider l’expérience démocratique et consacrer les nouvelles valeurs instituées dans la nouvelle constitution par le président de la République. C’est pourquoi, les partenaires politiques (partis) sont appelés à présenter des  programmes électoraux prometteurs en prévision de la campagne électorale qui s’ouvrira dans les semaines à venir “, a indiqué M. Bedoui lors d’une réunion avec les notables et élus de Ghardaïa au terme de sa visite dans cette wilaya.

Concrètement, cela suppose  que la campagne électorale des organes de base est ouverte pour sensibiliser le peuple algérien à une forte participation au vote du 23 novembre prochain.

Après avoir appelé les citoyens à ” se rendre massivement aux urnes” le 23 novembre prochain, M.Bedoui a souligné que ce rendez-vous électoral “revêt une importance particulière”, vu qu’il permettra d’élire des assemblées locales qui auront à relever de nombreux nouveaux défis dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle loi relative aux collectivité locales qui “consacrera la décentralisation, de l’application de la nouvelle politique économique et d’un nouveau système fiscal fondé sur l’initiative locale”, a-t-il précisé.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close