MaghrebNews

Tourisme en Tunisie : L’invasion des Algériens rend le sourire aux Tunisiens

Tourisme en Tunisie

L’invasion des Algériens rend le sourire aux Tunisiens

Tunis par : Nacer Ould Mammar

Les touristes se bousculent aux frontières terrestres avec la Tunisie. L’invasion dure depuis le 2e jour de l’Aïd. Les voyagistes algériens, les habitués ou ceux qui viennent pour la première fois, ont pris d’assaut les différents postes frontières de l’Est pour passer quelques jours de vacances en Tunisie ou ailleurs ( Europe via la Tunisie) et rattraper la première semaine du mois de juillet broyée par le mois sacré. Ils étaient encore plus nombreux après les résultats du Bac. Il va sans dire que les touristes algériens sauveront, à eux seuls, la saison estivale pour la troisième année consécutive.

À notre arrivée au poste frontalier d’Oum Tboul, situé à 10 km de la première localité côtière tunisienne, il y avait embouteillage avant même le premier contrôle des policiers algériens.

Une fois franchi ce poste, le nouveau parking était archicomble. Malgré son agrandissement, il ne pouvait contenir toutes les voitures immatriculées quasiment des 48 wilayas d’Algérie et de l’étranger qui affluaient sans répit dès les premières lueurs du matin. Du coup, douaniers et policiers algériens se montraient plus souples devant ce rush plus ou moins attendu. Même le chef de poste d’Oum Tboul et autres officiers mettent également la main à la pâte.

Ils ne ménagent aucun effort pour aider les policiers à accomplir leur tâche, notamment, au niveau des cinq nouvelles cabines installées depuis l’année dernière mais opérationnelles récemment.

À l’intérieur du poste frontalier (PAF), seules quelques personnes se présentaient au comptoir après avoir été autorisés selon les cas de chacun par les policiers qui géraient les files d’attente des véhicules et bus.

D’autres, notamment femmes et enfants, préfèrent attendre sur un espace vert pour prendre un bol d’air aménagé pour l’occasion. Un détail : beaucoup, notamment des jeunes, qui franchissent chaque jour ce poste frontalier, ne passeront pas leurs vacances en Tunisie. Ils ont préféré d’autres destinations en faisant de la Tunisie un pays de transit. Leurs destinations étaient l’Italie, la Turquie et le Maroc. La raison ? Tout simplement les compagnies de ces trois pays cités proposent des tarifs intéressants et concurrentiels à partir de la Tunisie vers ces pays. Ils sont doublement gagnants dans la mesure où ils profitent des paysages des deux pays en passant par plusieurs villes et, du coup, des vacances dans l’autre pays choisi. De quoi donner à méditer à la compagnie Air Algérie.

Facilités de passage aux frontières

Enfin, les conditions de passage sont très habituelles et que rien ne laisse supposer l’existence d’un problème quelconque au niveau de la frontière. D’autres familles étaient en partance vers les stations balnéaires de Hammamet, Nabeul et Sousse, fiefs des Algériens.

« Entre 4 000 et 5000 personnes franchissent quotidiennement les frontières depuis le deuxième jour de l’Aïd où on a mis tous les moyens humains et matériels pour faciliter les formalités policières et douanières. 6 à 15 bus transportant des voyageurs passent quotidiennement les frontières dans les deux sens. nous a déclaré le chef de poste d’Oum Tboul qui nous a réservé un accueil particulier.

Le chef de poste frontalier a tenu à nous préciser que pour la souplesse des formalités, ses services acceptent les documents nécessaires (autorisations paternelles…) au passage des frontières envoyés par fax du service délivreur. « Avant de penser à quitter le territoire national, nous demandons à nos passagers de bien se renseigner auprès de la PAF sur les papiers exigés à la sortie du territoire, qu’ils soient bien organisés et fassent preuve de civisme », a-t-il averti.

Première partie…..nous y reviendront demain

N.O.M

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :