NewsTourisme

Tourisme 2016 sous de mauvais auspices

Tourisme

2016 sous de mauvais auspices

L’année touristique 2016 en Tunisie s’annonce sous de mauvais auspices, selon les derniers indicateurs publiés par le ministère tunisien du Tourisme. Les recettes du secteur touristique ont en effet régressé à fin novembre 2015, de 33,8% à 2,249 millions de dinars (MD), par rapport à la même période de 2014. Les revenus du tourisme sont en chute libre par rapport à l’année de référence 2010, au cours de laquelle la Tunisie avait engrangé 3,277 MD (11 mois). Les indicateurs montrent également, une baisse de 44,7% des nuitées par rapport à 2014 et de 54,6% par rapport à 2010. En effet, du 1er janvier au 30 novembre 2015, les nuitées se sont montées à 15,512 millions, contre 21,038 millions en 2014 et 34,171 millions en 2010. Les faibles résultats enregistrés par le secteur touristique se manifestent également, par la régression du nombre des entrées de 7,333 millions en 2010, à 6,716 millions en 2014 et 4,955 millions à fin novembre 2015. Toujours selon les mêmes sources la crise se poursuivra durant les quatre premiers mois de l’année 2016. Le président du groupement professionnel du tourisme de la confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT), Houssem Ben Azouz prévoit « la poursuite de la crise du tourisme en Tunisie au cours des quatre premiers mois de 2016 ». Il a déclaré à l’Agence TAP, que plusieurs tours opérateurs internationaux « n’ont pas programmé la destination Tunisie, dans leurs activités en 2016 ». Le responsable de la CONECT a considéré que la crise qui frappe le tourisme tunisien en 2015, est « la plus grande de son histoire », précisant que 270 unités ont fermé sur un total de 570 hôtels classés (48%).

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :