AlgérieNews

Tebboune : Tout est sous contrôle

Tebboune : Tout est sous contrôle

Par : Abdelkader DJEBBAR

Les habitués des réseaux sociaux se donnent à cœur joie. Rien ne leur échappe. Les publications de photos, de vidéos et de commentaires laissent bouches-bées tellement elles sont criantes, criardes.

Les histoires S. Bouteflika – A. Tebboune – S. Saïd , ne laissent plus indifférent et chacun y va de son côté. Les obsèques de Redha Malek ont été également une occasion pour ajouter de l’huile sur le feu devant des portes de voitures ouvertes pour savoir qui accompagne qui, pour savoir qui fait quoi et la feuille de route ne fait que s’embrouiller de plus en plus au lieu de calmer le jeu en prévision d’une rentrée sociale qui pourrait s’avérer on ne peut plus compliquée, ardue mais pas insurmontable si les principaux acteurs apaisent leur ardeur et foncent dans ce qu’ils ont à faire pour assouplir le quotidien des citoyens qui ne savent plus croire en ces jours de canicule.

La tripartite de septembre semble être la cloche de la rentrée sociale avec tout ce que cela suppose comme solutions attendues par les masses laborieuses à commencer par le panier de la ménagère dont le coût dépasse l’imagination tellement les prix battent des records.

La tripartite annonce également la fin des délais prévus par les mises en demeure concernant des chantiers qui traînent la patte en long et en large. Certains entrepreneurs retardataires seront également dans la tripartite. La grande confusion réside dans le fait que certains veulent le beurre et l’argent du beurre.

Septembre ne sera certainement pas de tout repos et chacun aiguise ses armes pour prouver qu’il a raison, qu’il détient la clef dans tout ce tintamarre.

Mais d’ores et déjà, le Premier Ministre Tebboune ne mâche pas ses mots. Il affirme  que la rentrée se fera sans problème. Il suffit juste d’y croire et de se le tenir pour dit. Septembre est tout juste et à peine dans quelques semaines. Les vacances passent vite…

Plusieurs membres de l’intersyndicale, dont Messaoud Boudiba, porte-parole du Cnapest, promettent une rentrée sociale « chaude ». « Nous restons mobilisés et nous nous réunirons à la veille de la rentrée pour décider des actions à mener pour continuer à nous battre pour nos revendications’ », a-t-il indiqué dans des déclarations de presse.

D’autres syndicalistes lancent au Premier Ministre qu’ils attendent de sa part « un dialogue sérieux et non de façade». Du reste, la prochaine rentrée sociale est activement préparée par l’intersyndicale, avec plusieurs dossiers « chaudes », dont la question de la retraite, le nouveau code du travail, le pouvoir d’achat, la Santé et l’Éducation.

A.D

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :