AlgérieNews

Tebboune a été, Ouyahia revient

Tebboune a été, Ouyahia revient

Par : Abdelkader DJEBBAR

Deux mois à peine après sa nomination, Tebboune s’en va. Il a été « remercié » ce mardi, le jour de sa rentrée de vacances passées en partie en Moldavie, paraît-il. Sitôt parti, sitôt remplacé par un ancien chef de gouvernement, le patron du RND, Ouyahia. Clair, net, sans bavure, sans détour.

Le texte de la Présidence de la République souligne : « En application de l’article 91, alinéa 5 de la Constitution, son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, ce jour, aux fonctions de Premier Ministre, exercées par M. Abdelmadjid Tebboune ».

« En application des mêmes dispositions constitutionnelles, et après consultation de la majorité parlementaire, le Président de la République a nommé M. Ahmed Ouayhia, Premier Ministre“, ajoute le communiqué.

Tout a commencé par un « recadrage » de Abdelmadjid Tebboune par le Président de La République. Et l’affaire a commencé à s’amplifier, à être surdimensionnée et à prendre des proportions sans commune mesure avec le terrain.

Pourtant, le programme de Tebboune, alors premier ministre, a été adopté les yeux fermés par l’Assemblee nationale. Il a été approuvé par le Sénat. Et aussitôt, celui qui a été Premier Ministre est passé à l’action pour concrétiser le contenu du programme qualifié comme étant celui du président de La République.

Il a tenté de clarifier les règles du jeu avec des mises en demeure relatives aux retards dans les chantiers. Il a tenté de mettre de l’ordre dans l’histoire des attributions des terres agricoles qui ont pris des chemins détournés. Il a tenté de faire le ménage dans les importations. Il a tenté de régler la vitesse des complexes de montage de véhicules.

Mais, il ne semble pas avoir prévu la carte du joker camouflée dans une des manches situées quelque part. Et subitement le brelan d’as s’est constitué. On étale les cartes. Le brelan reste brelan. Tebboune va en Moldavie. Il revient. Une nouvelle donne couvre le tapis sur lequel se brassaient des milliards…

 A.D

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close