Moyen OrientNews

Syrie : plus de 40.000 personnes évacuées de la Ghouta orientale

Syrie : plus de 40.000 personnes évacuées de la Ghouta orientale

DAMAS- Le commandant du Centre russe pour la  réconciliation en Syrie, Iouri Evtouchenko a annoncé dimanche la fin d’une opération humanitaire de 8 jours pendant laquelle plus de 40.000 éléments du groupe terroriste Faylaq al-Rahmane avaient été évacués de la Ghouta  orientale.

“41.126 radicaux et membres de leurs famille ont été évacués des localités d’Arbine, de Jobar, d’A iumln Tarma et de Zamalka.

Tous ont été transférés à Kal’at al-Mudik, dans la zone de désescalade d’Idlib”, a précisé le général Evtouchenko, cité par l’agence russe Sputnik.

“Pendant le trajet, ils ont été escortés par des véhicules des services de sécurité syriens, des véhicules médicalisés du Croissant-Rouge syrien et des membres de la police militaire des forces armées russes”, a précisé le général Evtouchenko.

Il a ajouté que “36 otages détenus par des groupes terroristes ont été libérés au cours de cette opération sans précédent”.

La veille, les autorités syriennes ont annoncé que la poche sud de la Ghouta orientale avait été entièrement “vidée de ses terroristes” à la suite d’une évacuation négociée, menaçant toutefois de “continuer à combattre” pour reprendre l’ultime enclave dans la zone.

Les bus transportant les derniers hommes armés d’Arbine et des localités avoisinantes, ainsi que leurs proches, sont partis en direction du nord-ouest de la Syrie, selon l’agence de presse officielle Sana.

L’armée syrienne a promis dans la foulée de “continuer à combattre pour délivrer du terrorisme” l’ultime poche rebelle dans la Ghouta orientale, autour de la grande ville de Douma, où des discussions avec la Russie pour une évacuation négociée piétinent.

La reprise totale de la Ghouta marquerait une victoire retentissante pour les forces syriennes dans sa guerre contre les terroristes.

A la faveur d’une offensive lancée le 18 février et appuyée par les forces russes russe, les forces régulières ont désormais reconquis 95% de l’ancien fief terroriste dans la Ghouta orientale, assiégé depuis cinq ans, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :