Moyen OrientNews

Syrie : l’armée progresse sur plusieurs fronts, cap sur le congrès du dialogue national

Syrie : l’armée progresse sur plusieurs fronts, cap sur le congrès du dialogue national

Les forces gouvernementales syriennes ont réalisé de nouvelles avancées militaires dans les provinces d’Idleb, Hama et de la Ghouta, au moment où le peuple syrien s’apprête à organiser le Congrès du dialogue national syrien prévu le mois de janvier à Sotchi en Russie.

Plusieurs localités d’Idleb, l’une des dernières régions qui échappent au contrôle des forces gouvernementales, ont été reprises par l’armée  syrienne aux terroristes. Appuyées par l’aviation russe, les troupes gouvernementales mènent depuis lundi une opération à la périphérie de la  province.

L’objectif est de conquérir le sud-est de cette province pour “sécuriser” une route qui relie Alep, la deuxième ville du pays, à la capitale Damas.

Au moins 66 personnes ont été tuées au cours des dernières 24 heures dans des combats dans cette la province d’Idleb, dominée par le Front Fateh  al-Cham, l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda, et qui connait la présence d’autres groupes armés.

D’autres avancées ont été réalisées dans le nord-est de la province voisine de Hama, avec la reprise de la localité d’Attechane et de quatre villages dans la banlieue relevant de cette localité.

Dans la Ghouta orientale, les insurgés sont sous pression. Ce dernier fief terroriste près de la capitale Damas est la cible depuis plusieurs semaines d’intenses bombardements menés par les forces régulières.

La Ghouta orientale, zone contrôlée par le groupe terroriste “Jaysh al-Islam”, fait partie des zones de désescalade créées en conformité de l’accord conclu le 4 mai entre les pays-garants de la réconciliation en Syrie, à savoir la Russie, l’Iran et la Turquie.

Congrès du dialogue national syrien, une opportunité à saisir

Le Congrès du dialogue national censé donner un coup de pouce au règlement politique de la crise en Syrie avance à pas sûrs. “Il faut bénéficier de ce congrès avant que de nouveaux groupes terroristes ne prennent forme”, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

L’approche “dévastatrice” de certains pays occidentaux et régionaux concernant la Syrie ne coïncide aucunement à la déclaration de ces mêmes  pays sur leur victoire sur le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech) et sur la lutte contre le terrorisme. “Les actes concrets et les  trop longues déclarations ne sont pas concordants”, a évalué la porte-parole russe.

La responsable a appelé “toutes les forces en Syrie, y compris le gouvernement syrien et les opposants, à saisir l’opportunité du Congrès du  dialogue national syrien pour réanimer” le pays.

Le Congrès du dialogue national syrien se déroulera normalement les 29 et 30 janvier à Sotchi en Russie.

Déclenché en 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés. L’armée syrienne 2017 a pu rétablir son contrôle sur plus de la moitié du pays, multipliant les victoires faces aux terroristes.

Aps

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :