International

Syrie : Frappes russes intenses et meurtrières, l’ONU en pointe contre Daech

Syrie 

Frappes russes intenses et meurtrières, l’ONU en pointe contre Daech

La Russie a bombardé intensément par air et par mer des fiefs du groupe Etat islamique (EI) dans l’est de la Syrie, faisant des dizaines de

morts, au moment où l’ONU autorisait toutes les mesures nécessaires

pour combattre l’organisation jihadiste. Les frappes vendredi de l’aviation

russe et de celle du régime syrien à Deir Ezzor sont les plus intenses dans cette province depuis le début du conflit en mars 2011, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). «Au moins 36 personnes, dont 10 enfants, ont été tuées et des dizaines blessées dans plus de 70 raids menés par des appareils russes et syriens contre les localités de la province. C’est le plus violent bombardement de cette région depuis le début de la révolte», a dit à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. Les raids ont visé la capitale provinciale

éponyme, les villes de Mayadine et Boukamal ainsi que des localités et trois champs pétroliers, a précisé l’ONG qui s’appuie sur un large réseau de sources et de militants à travers le pays. La province de Deir Ezzor, qui renferme d’importants champs pétroliers, est tenue par l’EI qui contrôle aussi la majorité de la capitale provinciale, à l’exception de l’aéroport militaire et de quartiers aux alentours aux mains du régime. De violents combats se poursuivaient samedi entre l’EI et les forces du régime autour de cet aéroport, au lendemain d’affrontements qui ont fait une trentaine de morts, dont 22 jihadistes, toujours selon l’OSDH. Alliée du régime syrien, la Russie a intensifié ses bombardements contre l’EI, le président Vladimir Poutine promettant de riposter à l’attentat à l’origine du crash d’un avion russe en Egypte, revendiqué par l’EI.

 

“MENACE MONDIALE”

 

Outre les raids aériens, impliquant notamment ses bombardiers stratégiques, les navires de la flottille de la Caspienne ont tiré 18 missiles de croisière sur des cibles de l’EI dans les provinces de Raqa (nord-est), d’Idleb (nord-ouest) et d’Alep (nord ouest). «Rien qu’avec un tir de missile de croisière sur une seule cible dans la province de Deir Ezzor, plus de 600 combattants ont été tués», a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, vendredi, sans préciser la date du tir.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :