AlgérieEconomieEtats-UnisNews

Sonatrach : De beaux jours en perspective

Sonatrach : De beaux jours en perspective

Par : Abdelkader DJEBBAR

Il est extrêmement nécessaire « de mettre en activité la joint-venture’’ constituée entre Sonatrach et GE dénommée Algerian Petroleum Equipments Company (APEC) a déclaré le directeur général de Sonatrach dimanche en rencontrant le directeur général de la société Américaine General Electric.

En outre, il a fait part de sa satisfaction du partenariat à travers la  joint-venture Algesco (Algerian engineering services company), créée en partenariat entre Sonatrach, Sonelgaz et GE en 1993 et spécialisée dans l’ingénierie, la réparation et la maintenance des turbines à gaz.

Dans ce sens, il a souligné les ‘‘bonnes relations’’ qui lient Sonatrach à ses partenaires GE et BHGE.

Pour sa part, le P-dg de GE s’est prononcé au sujet des énergies renouvelables, du gaz de schiste, de l’offshore, de l’importance du digital et de la transformation des organisations, des défis autour des fluctuations du prix du pétrole et de la formation en leadership.

En outre,  M. Flannery a manifesté sa satisfaction quant à la fusion de Baker Hughes et GE et a rappelé, de manière optimiste, les grandes attentes que GE nourrit à l’égard de cette grande compagnie.

Pour rappel, Sonatrach et BHGE avaient signé en novembre dernier à Alger un contrat pour la création d’une société commune spécialisée dans la fabrication, l’assemblage et la maintenance de divers types d’équipements de contrôle de pression tels que les têtes de puits qui sont, jusqu’à  maintenant, importés par Sonatrach.

Le montant de cet investissement est de 45 millions de dollars dans la première phase du projet avant d’atteindre les 200 millions de dollars à terme.

Quant au capital de cette société mixte, qui sera installée dans la zone industrielle d’Arzew (Oran) sur une superficie de 20.000 m2, il est de quatre (4) milliards de DA détenu à hauteur de 51% par Sonatrach et à 49% par BHGE.

Selon le même responsable, l’objectif fixé par Sonatrach est d’augmenter d’ici 2030, ses exportations de gaz naturel, notamment vers l’Asie, afin de sécuriser sa part de marché face à la concurrence.

A ce propos, il avance que la mise en exploitation de nouveaux champs gaziers en 2018 va faire augmenter les capacités productives de la compagnie nationale.

L’année dernière, la compagnie a exporté 54 milliards de m3 de gaz naturel vers l’Europe, et table de dépasser le cap des 57 milliards de m3 en 2018.

A.D

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :