AFRIQUEFemmeFranceInternationalNews

Sommet du G7 : entrepreneuriat féminin en Afrique et le climat au cœur des débats

Crans Montana : Entrepreneuriat féminin en Afrique et la lutte contre le réchauffement climatique ont été au cœur des débats au Sommet du G7 organisé du 24 au 26 août à Biarritz (France), avec la participation de Président de la Banque Africaine de développement, Akinwumi Adesina, a indiqué la BAD sur son site web.

Sommet du G7 : entrepreneuriat féminin en Afrique et le climat au cœur des débats

Crans Montana : Entrepreneuriat féminin en Afrique et la lutte contre le réchauffement climatique ont été au cœur des débats au Sommet du G7 organisé du 24 au 26 août à Biarritz (France), avec la participation de Président de la Banque Africaine de développement, Akinwumi Adesina, a indiqué la BAD sur son site web.

Après avoir participé, dimanche dernier, à une session consacrée au partenariat entre le G7 et l’Afrique, Adesina présentera à la presse l’initiative AFAWA.

L’initiative pour favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique, dite « AFAWA » selon l’acronyme Anglais « Affirmative Finance Action for Women in Africa », a été lancée en mai 2016 lors des Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement tenues à Lusaka, en Zambie.

Il s’agit d’une initiative panafricaine qui a pour double objectif de combler le déficit de financement, dont souffrent les femmes en Afrique, et de libérer leur capacité à entreprendre.

La présentation de cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un Sommet centré autour de la réduction des inégalités, marqué par un partenariat renouvelé avec l’Afrique, qui met en avant la création d’emplois durables et l’appui à l’entreprenariat, en particulier féminin.

« Investir dans l’entreprenariat féminin n’est pas seulement une bonne idée, cela a aussi un sens économique « , soutient le Président de la Banque Africaine de Développement.

AFAWA adopte une approche holistique reposant sur trois piliers : renforcer l’accès au financement pour les entreprises détenues et dirigées par des femmes, renforcer les capacités des femmes entrepreneures et des institutions financières, mobiliser et soutenir les gouvernements africains afin qu’ils adoptent les réformes juridiques, politiques et réglementaires nécessaires au développement de l’entrepreneuriat féminin.

Akinwumi Adesina doit également participer, lundi, à une session du G7 consacrée au climat, à la biodiversité et aux océans dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

Huit pays non-membres du G7, dont cinq Africains, sont invités au Sommet. Il s’agit de l’Afrique du Sud, de l’Australie, du Burkina Faso, du Chili, de l’Egypte, de l’Inde, du Sénégal et du Rwanda.

Le Sommet du G7, ou groupe des sept  réunit, chaque année, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni ainsi que les Présidents de la Commission et du Conseil Européens.

En 1997, le groupe a été élargi à la Russie pour devenir le G8. Mais à partir de l’annexion de la Crimée à la Russie en 2014, les pays membres du G7 et l’Union Européenne ont suspendu la Russie du groupe.

Aps

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :