AlgérieNews

Sellal pour le nouveau gouvernement

Sellal pour le nouveau gouvernement

Synthèse par : Mohammed CHOUAKI

Depuis quelques jours, Sellal est sur tous les fronts. Il ne cesse de multiplier les contacts. D’entretenir des consultations en prévision du prochain gouvernement suite aux législatives du 4 mai dernier. Les rencontres avec divers partis politiques se déroulent, semble-t-il, dans des climats pour la plupart du temps, sereins pour un gouvernement qui se voudrait « pluraliste » pour s’assurer d’un maximum de succès dans la concrétisation des tâches à relever compte-tenu de ce qui pourrait être considéré depuis quelques temps, comme étant une crise économique assez dure à vivre.

Donc, Sellal est officiellement reconduit dans ses fonctions d’avant les législatives par le fait même qu’il soit chargé par le président de la République de la formation du prochain gouvernement. Sans avoir des informations précises sur le contenu de l’entrevue entre Sellal et Mokri, beaucoup d’observateurs annoncent déjà un retour du MSP, au sein du nouveau gouvernement, même si le parti fera connaître sa décision officielle à l’issue de la tenue du conclave, de son Majliss Echoura, prévu dans quelques jours.

Pour ce qui est du nouveau gouvernement, il semble que 15 ministres issus du gouvernement sortant, ne seront pas reconduits dans le panel des ministres qui sera constitué des partis du FLN, vainqueur des législatives, le RND, TAJ d’Amar Ghoul, du MPA, de l’ANR, et  du Front d’El Moustakbel. Toute une large participation pour s’entourer d’un maximum de garantie de sortie de crise. À moins que cela ne complique plus encore les horizons.

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika, tient à ce que le prochain gouvernement soit bien élargi, autour d’un consensus, pour faire face à la conjoncture internationale et à la crise socio-économique, dans le but de blinder le front intérieur du pays.

Quels seront donc les partis invités à la table ? Difficile pour Sellal de satisfaire tout le monde, tant ces partis sont nombreux, notamment les lilliputiens. Probablement que le critère de la représentativité sera dans ce cas décisif. C’est-à-dire que le gouvernement sera formé de partis ayant un ancrage populaire.

M.CH

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :