Schiphol fait des bénéfices malgré le chaos dû au manque de personnel

Le Royal Schiphol Group a réalisé un bénéfice au cours des six premiers mois de cette année. Et ce, malgré le chaos qui s’est installé en raison du manque de personnel. C’est ce qui ressort des chiffres publiés vendredi par l’opérateur aéroportuaire.

Le fait que Schiphol ait enregistré un bénéfice après deux années corona difficiles est en partie dû au fait que le nombre de passagers a de nouveau augmenté. Les mesures de confinement aux Pays-Bas et dans de nombreux autres pays ont été levées, ce qui a entraîné une reprise du trafic aérien.

Un autre facteur est que Schiphol a bénéficié d’un soutien salarial de la part du gouvernement et a pu enregistrer des augmentations de valeur sur les investissements et les actifs. Il en résulte un bénéfice de 65 millions d’euros. Sans les subventions salariales, les augmentations de valeur et quelques autres mannes, l’aéroport aurait enregistré une perte de 33 millions d’euros.

L’inconvénient de la croissance du nombre de passagers était que Schiphol n’avait pas assez de personnel pour gérer tous ces vacanciers. Pendant la crise de Corona, de nombreux employés ont été licenciés. Lorsque les voyageurs sont revenus, de très longues files d’attente se sont formées.

Cela a provoqué l’irritation des voyageurs. Certains d’entre eux ont manqué leur vol à cause de la congestion. L’aéroport applique donc un nombre maximum de passagers par jour jusqu’en octobre et a mis en place un système de compensation.

Lire aussi:  Le passage au lait biologique peut résoudre en partie la crise de l'azote

27,3 millions de passagers au cours des six premiers mois

Les aéroports du groupe Schiphol, qui comprennent également Eindhoven et l’aéroport de Rotterdam-La Haye, ont traité un total de 27,3 millions de passagers au cours du premier semestre de l’année. Au premier semestre de l’année dernière, il n’y en avait que six millions. Le nombre de vols a également fortement augmenté.

Schiphol s’attend à ce que la reprise de l’aviation se poursuive au cours du second semestre de cette année et qu’elle soit mieux à même de faire face à l’affluence.

La poursuite de la reprise est incertaine en raison de la pandémie

Schiphol Group ajoute toutefois qu’il n’est toujours pas certain que la société retrouve son niveau d’avant la pandémie. Cela dépendra également de l’évolution de la pandémie et de l’éventualité d’une récession.

Pour les prochaines années, Schiphol craint surtout la limitation du nombre de vols. Au début de cette année, le gouvernement a clairement indiqué que l’aéroport devra se contenter de 440 000 vols par an à partir de novembre. Il y en a maintenant un demi-million.

Lire aussi:  Tout le monde est végétalien ? Le monde produit déjà suffisamment de protéines végétales

Selon Schiphol, cela entraîne l’incertitude nécessaire. D’autant plus qu’une décision sur l’ouverture éventuelle de l’aéroport de Lelystad ne sera pas prise avant deux ans.

Related articles

Share article

Derniers articles

Comment se passe l’installation d’une pompe à chaleur ?

Dans la plupart des maisons en Europe, il existe plusieurs installations et dispositifs. La grande majorité de ces derniers a pour objectif de réduire...

Comment faire l’entretien d’un chauffe-eau ?

Parfois, la maintenance de votre chauffe-eau est imposée par la loi, pour vous permettre de bénéficier pleinement de toute sa performance, sur une longue...

Qbet : Bonus et avis sur ce casino !

Qbet fait partie des meilleurs casinos en ligne, qui existent sur internet. Ce casino met à la disposition de ses clients, plusieurs diversités de...

Quelle est la voiture hybride d’occasion la plus fiable ?

Les voitures hybrides sont plus utilisées en France et ceci est dû au fait que, les conducteurs sont tous à la recherche de moyens...

Quand et comment faire un bon nettoyage d’aquarium ?

Avoir un aquarium chez soi, c’est prendre la responsabilité de s’occuper d’un animal ainsi que les plantes qui s’y trouvent. Au fait, le fait...