EconomieNews

Schäuble propose une taxe sur l’essence pour financer l’accueil des réfugiés

Schäuble propose une taxe sur l’essence pour financer l’accueil des réfugiés

Pour le ministre allemand des Finances, la question des réfugiés doit se régler au niveau européen, au risque de l’être au niveau national, «la pire des solutions». Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a évoqué samedi l’hypothèse d’une taxe européenne sur l’essence pour, en cas de besoin, faire face financièrement à la crise des réfugiés, dans une interview au quotidien Süddeutsche Zeitung. «Si les budgets nationaux ou le budget européen ne suffisent pas, mettons-nous alors d’accord pour instaurer par exemple une taxe d’un certain niveau sur chaque litre d’essence», a déclaré le ministre. «Ainsi nous aurions les moyens pour une réponse européenne à la question des réfugiés», a-t-il estimé, jugeant que «la solution du problème ne devait pas échouer en raison d’une limitation des moyens» mis en œuvre. Le ministre a jugé que les événements de Cologne – une série d’agressions, notamment sexuelles, attribuées à des migrants, la nuit du Nouvel An – «renforçaient la pression » pour trouver rapidement «une solution au problème du contrôle des frontières extérieures de l’Union européenne». «C’est incontestable», a-t-il jugé.

Afp

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer