AlgérieNewsSanté

Santé : Les résidents en grève, le Ministre en voyage

Santé

Les résidents en grève, le Ministre en voyage

Par : Abdelkader DJEBBAR

Rien ne va plus au Ministère de la santé. Mardi les résidents ont claqué la porte. Ils sont outrés par les petits pas qui ont marqué le semblant de dialogue pour régler la crise. Pourtant, les revendications sont claires, nettes et précises.

Les représentants du Collectif autonome des médecins résidents Algériens (CAMRA), qui se sont retirés, mardi, de la réunion avec la commission sectorielle chargée d’examiner leurs revendications au niveau du Ministère de la Santé, ont décidé de poursuivre leur grève ouverte, alors que des dizaines de médecins ont organisé un sit-in au CHU Mustapha Bacha.

Sur ce point, le représentant du Ministère a cité l’attribution d’un logement de fonction avant l’affectation dans des wilayas enclavées, le regroupement pour les couples de médecins et des mesures “incitatives”.

Il a ajouté que d’autres revendications ont été satisfaites par la tutelle, à l’image de l’accès aux œuvres sociales, le droit à une journée dédiée à la formation pédagogique par semaine et l’intégration des médecins résidents au sein des commissions nationales d’experts, avant de réitérer l’attachement du Ministère à poursuivre le dialogue.

Le CAMRA insiste, depuis le début de la grève le 14 novembre dernier,  sur l’impératif de trouver des solutions urgentes à leurs préoccupations restées en suspens depuis 2011, liées principalement au service civil, au service national, à la formation et aux conditions de travail.

Dans une déclaration à l’APS, Naili Amine, membre du CAMRA, a indiqué que les représentants du collectif se sont retirés de la réunion en raison de l’absence des représentants des Ministères de l’Enseignement Supérieur, des Finances et de la Fonction Publique”, ajoutant que “les discussions ont eu lieu avec les représentants du Ministère de la Santé en l’absence du Ministre qui se trouve à Cuba dans le cadre de la réunion de la commission mixte Algèro-Cubaine”.

Un autre membre du CAMRA a affirmé que la réunion a évoqué en premier lieu le dossier du service civil dont les médecins exigent l’abrogation du caractère obligatoire, soulignant que “les réponses des représentants du Ministère de la santé n’étaient pas convaincantes d’autant qu’ils ont examiné une seule proposition parmi les 24 formulées”. Il a affirmé qu’il s’agissait d’une manœuvre pour gagner du temps, ce qui “nous a poussé à nous retirer”.

Il a ajouté que les médecins résidents ont décidé “de poursuivre leur grève et de boycotter les examens” tout en exigeant de “définir un agenda clair pour toute réunion avec la commission sectorielle à l’avenir”.

Par ailleurs, le CAMRA a organisé parallèlement à cette réunion, un sit-in au sein du CHU Mustapha Bacha auquel ont pris part des dizaines de médecins venus des différentes facultés de médecine du pays, a constaté l’APS sur place.

Après avoir organisé une marche à l’intérieur de l’hôpital, les contestataires qui n’ont pas voulu quitter l’établissement hospitalier se sont regroupés à l’entrée principale renforcée par un dispositif sécuritaire. Les médecins ont scandé des slogans et brandi des banderoles appelant le ministère à “ouvrir un dialogue sérieux et à prendre des décisions”.

Sauf que le Ministre est en … voyage à l’extérieur du pays.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close