AlgérieNewspolitique

Révision Constitution : Le projet à l’ordre du jour

Lors d’une conférence de presse, M. Belaïd, a indiqué que "la présentation de l’avant-projet de révision de la Constitution est venue en réponse à la demande pressante de certains acteurs politiques et représentants de la société civile, en dépit de l’impossibilité de tenir des réunions publiques du fait de la propagation de la pandémie du coronavirus".

Révision Constitution : Le projet à l’ordre du jour

Alger par : Noureddine RAMZI 

Lors d’une conférence de presse, M. Belaïd, a indiqué que « la présentation de l’avant-projet de révision de la Constitution est venue en réponse à la demande pressante de certains acteurs politiques et représentants de la société civile, en dépit de l’impossibilité de tenir des réunions publiques du fait de la propagation de la pandémie du coronavirus ».

Lors de sa dernière rencontre avec la presse, le Président de la République avait précisé que « son accord sur cette demande dépendait de l’engagement de tous à respecter les mesures préventives », a rappelé M. Belaïd ajoutant que « nul besoin donc des aprioris sur son timing ».

Il a souligné, à ce propos, que cette démarche « s’inscrit dans le cadre des revendications populaires pour un changement radical du mode et pratiques de gouvernance à tous les niveaux et la restauration de l’autorité de l’Etat à travers la moralisation de la vie publique, la lutte contre la corruption et la prévalence de la compétence sur l’allégeance au service de l’intérêt général »

L’avant-projet de l’amendement constitutionnel « n’est qu’une ébauche de révision, une plateforme de débat et une méthodologie de travail pour que le débat part d’un document élaboré par une élite de grands professeurs en droit », a-t-il dit. M. Belaïd a également annoncé l’installation d’une autre commission qui a pour mission la révision du code électoral en vue de « gagner du temps ».

« Nul besoin d’organiser des élections locales et législatives anticipées à l’heure actuelle », a-t-il soutenu, ajoutant que « certaines institutions sont encore gérées par des responsables par intérim du fait de la propagation de la pandémie du coronavirus qui était imprévisible ».

Répondant à une question sur la restitution des fonds détournés, comme promis par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, M. Belaïd a indiqué que ces fonds « seront récupérés, avec l’aide d’Allah, une fois les jugements définitifs à l’encontre des accusés seront rendus ».

Concernant l’arrestation d’individus pour des publications sur les réseaux sociaux, le même responsable a mis en avant « la très forte volonté politique à appliquer la Loi à l’encontre des individus exploitant les réseaux sociaux pour offenser des personnes et semer la Fitna », ajoutant que « ces personnes ont à affaire à la Loi et seule la Justice est habilitée à trancher leurs dossiers conformément au Code de procédure pénale, adopté récemment par le Parlement »

M.Belaïd a averti que « quiconque transgresse la Loi, fera face à la Justice ». Néanmoins, a-t-il assuré « l’Etat veillera à rendre justice à toute personne injustement accusée ». Parmi les cas enregistrés récemment, M. Belaid a cité l’information fallacieuse sur la fermeture des stations-service qui « a provoqué une importante crise », ainsi que d’autres cas « plus graves ».

Le Porte-parole de la Présidence de la République a, en outre, appelé à « la responsabilité et au respect de la pratique de la liberté ». Concernant l’ouverture de la Télévision publique à l’opposition, le ministre conseiller à la Communication a précisé que cette démarche « est à ses débuts et il faut faire preuve de patience », faisant état d’un « programme pour l’accès des représentants de l’opposition à la Télévision nationale, tant les partis politiques, et la société civile, que des experts et des compétences nationales ». Abordant l’épidémie de Coronavirus, M. Belaïd a insisté sur la nécessité pour les Algériens de respecter les règles de confinement pour venir à bout de la pandémie de Covid-19, estimant que « tout manquement en la matière réduira à néant les efforts de l’Etat » dans la lutte contre cette épidémie.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :